Connexion

VERDICT

Affaire Pistorius: 5 ans de prison ferme pour l'athlète

Le verdict est tombé ce mercredi 21 octobre. Oscar Pistorius, champion paralympique sud-africain, a finalement été condamné pour homicide involontaire à 8 ans de prison, dont 3 avec sursis.

Oscar Pistorius (Crédit: Javi/Flickr CC)

Le 14 février 2013, Oscar Pistorius, athlète émérite amputé des deux jambes sous le genou alors qu’il n’avait que onze mois et bien connu pour avoir été par la suite le premier athlète amputé à se qualifier aux épreuves d’athlétisme pour les Jeux Olympiques, est inculpé du meurtre de sa compagne, le mannequin sud-africain Reeva Steenkamp.

Acquitté pour meurtre mais reconnu coupable d’homicide involontaire le 12 septembre 2014, le Blade Runner international a finalement été condamné à 5 ans de prison ferme pour le meurtre mercredi 21 octobre, et 3 ans de sursis pour les autres charges dont il était accusé comme la détention illégale d’armes à feu.

À RETROUVER AUSSI >> Procès Pistorius: la vidéo qui embarrasse la défense

Le procès aura duré sept mois

Sept mois intenses et de nombreux rebondissements pour ce héros national soudainement devenu l’un des présumés meurtriers les plus suivis de la planète. Et si le parquet sud-africain requérait dix ans de prison ferme face à la défense qui demandait une peine avec détention à domicile et travaux d’intérêts généraux vendredi 17 octobre, la juge Thokozile Masipa a tenu à rendre un verdict équilibré et exemplaire.

"L'accusé a été reconnu coupable d'homicide par négligence et d'utilisation illégale d'armes à feu. La décision sur cette sentence est mienne et seulement mienne", a-t-elle déclaré en ouverture de la dernière journée de procès avant d’ajouter, au moment de rendre son jugement : "Dans cette affaire Pistorius était entraîné aux armes à feu, il a délibérément tiré quatre fois. Il a un haut degré de responsabilité", tout en notant la part de culpabilité exprimée par l'athlète sud-africain pendant le procès.

Selon ses propres déclarations, Oscar Pistorius aurait en effet volontairement tiré à quatre reprises sur sa compagne en pleine nuit, pensant avoir à faire à un voleur entré par effraction.

Noter
0