Connexion

HARCÈLEMENT SUR INTERNET

L'affaire Amanda Todd relance le débat sur la «cyber-violence»

Le suicide d’Amanda Todd, une Canadienne de 15 ans, le 11 octobre dernier, a provoqué une vague d’émotion dans tout le pays et relance le débat sur les dangers de la « cyber-intimidation ».

Un appel au secours sur Youtube

Amanda Todd, avait lancé un appel  au secours le 7 septembre dernier sur Youtube. "Je n’ai personne et j’ai besoin de quelqu’un", expliquait la lycéenne dans la vidéo. Pendant près de 9 minutes, la jeune Canadienne raconte son histoire et le harcèlement dont elle est victime depuis plusieurs années.

La descente aux enfers 

À douze ans, Amanda fait la rencontre d’un homme sur un site de chat vidéo. Très vite, il demande à la jeune fille de lui montrer sa poitrine via webcam. L’homme la fait ensuite chanter pour qu’elle "lui fasse un show". Amanda refuse. Le cyber-harceleur se venge en publiant la photo de ses seins dénudés sur les réseaux sociaux. Le cauchemar commence pour l’adolescente qui perd ses amis et sa réputation. Malgré ses changements d’établissements, l’homme retrouve sa trace. Les photos ressurgissent. Une page Facebook a même été créée avec la photo de la poitrine de la jeune fille comme photo de profil. Amanda, elle, développe des crises de panique, s’enfonce dans la dépression et, plus tard, dans la drogue et l’alcool. Elle se scarifie puis fait deux tentatives de suicide. Au même moment, la lycéenne fait la connaissance d’un élève de son école, déjà engagé dans une relation. À nouveau, Amanda subit les moqueries, se fait frapper en sortant de classe.

Le suicide de la Canadienne, le 11 octobre dernier, a bouleversé le pays. Ce drame relance le débat sur les dangers du harcèlement sur Internet, car le mal-être et la mort d’Amanda ont eu pour cadre l’espace virtuel d'Internet, notamment les réseaux sociaux.

"Internet et les médias sociaux ont joué un rôle central dans l'affaire d'Amanda et un rôle tout aussi central dans notre enquête" sur son suicide, a expliqué le sergent Peter Thiessen, un porte-parole de la police fédérale.

La cyber-intimidation, un délit puni par la loi ?

Dans une vidéo postée sur Youtube, la Première ministre de la province de Colombie-Britannique, Christy Clark, a proposé un débat national sur l'opportunité d'inscrire la cyber-intimidation au Code pénal.

Vague d'émotion au Canada 

Depuis l'annonce du décès d’Amanda Todd, les hommages se multiplient sur Facebook et Twitter. La mère de l’adolescente s’est exprimée, déclarant que sa fille "aurait aimé qu'on évoque son histoire pour sauver d'autres filles". "L'un de ses objectifs était que son message soit utile", a-t-elle indiqué. Une grande collecte a été lancée, dont les fonds seront reversés aux jeunes en difficulté.

Noter
5