Connexion

Qatar

Al Jazeera, la petite qatarie dans la cour des grands médias

Au départ, chaîne de télévision privée financée par les deniers qataris et maintenant, média incontournable du monde arabe : Al Jazeera ou la success story venue du désert.

Al Jazeera, la chaîne qatarie en langue arabe, est devenue en l’espace de quelques années synonyme de référence internationale sur l’actualité du monde arabe.

 

« L’île » de l’information en langue arabe

 

Al Jazeera, dont le nom signifie « L’île », est lancée le 1er novembre 1996 sous l’impulsion de son créateur, le cheikh Hamad bin Khalifa al Thani, émir du Qatar. L’ambition du cheikh est de libérer le paysage médiatique arabe en supprimant la mainmise des Saoudiens sur l’information.

 

Une ligne éditoriale indépendante

 

Bien que financée par les deniers qataris, la chaîne conserve une ligne éditoriale indépendante : à ce titre, Al Jazeera n’est pas un média d’État à proprement parler. Les journalistes sont originaires d’une multitude de pays arabophones et participent à l’expression de la diversité des sensibilités arabes comme le souhaite la chaîne.

 

Le succès au rendez-vous

 

La chaîne prend rapidement de l’ampleur et rencontre très vite le succès : depuis 1998, Al Jazeera émet 24 heures sur 24 dans 35 pays au Proche-Orient mais aussi en Europe. Au 1er janvier 1999, la chaîne a triplé son personnel, et ce sont dès lors près de 500 employés qui travaillent pour elle dans plus d’une dizaine de pays. En 2008, son site Internet est le plus visité dans le monde arabe.

 

Un média moderne

 

Al Jazeera a connu récemment une restructuration pour rassembler en un grand réseau toutes les chaînes du groupe ainsi que tous les sites web (au nombre de 5). Wadah Khanfar est désormais directeur général du réseau Al Jazeera. La chaîne se distingue en outre par la diffusion de contenus sous Licence Creative Commons (non soumis à redevance pour leur réutilisation) depuis 2009 : elle est le premier grand mondial à ainsi se positionner dans la culture libre.

 

Une nouvelle information sur le monde arabe

 

Ce sont véritablement les attentats du 11 septembre 2001 qui donnent l’occasion à Al Jazeera de se positionner comme un média indispensable. Le 7 octobre 2001, la chaîne diffuse une vidéo d’Oussama Ben Laden. Et n’hésite pas à diffuser régulièrement, lors de la seconde intifada, des interviews des responsables du Hamas et du Jihad islamique : les discours du Fatah ne sont plus les seuls discours politiques reçus dans la région.

 

« C’est donc de cette boîte d’allumettes que vient tout ce vacarme »

 

C’est ce qu’aurait dit Hosni Moubarak, avant sa destitution, lors d’une visite des locaux d’Al Jazeera en Égypte. La chaîne a été saluée pour ses reportages en profondeur menés lors du Printemps arabe au début de l’année 2011 et dans des conditions parfois difficiles : ses bureaux ont été fermés et des journalistes ont été emprisonnés.

 

Sous les coups de la critique

 

Si elle constitue un média de référence dans son domaine, Al Jazeera est l’objet de nombreuses critiques. En Occident, elle est souvent considérée comme le relais de la « voix des islamistes ». Mais dans le monde arabe, on lui reproche souvent d’être pro-américaine ou pro-sioniste : ses journalistes n’ont plus le droit de travailler au Bahreïn depuis 2002, par exemple, à cause de ses orientations jugées biaisées en faveur d’Israël.

 

Bibliographie

 

Al Jazeera. Liberté d’expression et pétromonarchie, Claire Gabrielle Talon, Puf : comment Al Jazeera est-elle devenue en quelques années une chaîne arabe incontournable sur la scène médiatique internationale.

 

The Al Jazeera Phenomenon : Critical Perspectives on New Arab Media, Mohamed Zayani, Pluto Press : une meilleure compréhension du média arabe vu par des chercheurs arabes et occidentaux.

 

En bref

 

Pays : Qatar

Langues : arabe, anglais

Genre : réseau de télévisions par satellite

Diffusion : en 2008, entre 35 et 40 millions de téléspectateurs par jour

Propriétaire : cheikh Hamad bin Khalifa al Thani, émir du Qatar

Site web : www.aljazeera.net

 

Noter
0