Connexion

COSTA CONCORDIA

Le navire sera renfloué dès le mois de mai

Les opérations de pompage terminées, le renflouage du Costa Concordia peut commencer. Échoué depuis le 13 janvier dernier le long des côtes de l’île du Giglio en Toscane, le Costa Concordia devrait avoir disparu du paysage de l’île italienne dans un an.

Photo : EU Humanitarian Aid and Civil Protection / cc

Le Costa Concordia, échoué sur les côtes de l’île du Giglio, en Toscane, depuis le 13 janvier dernier, sera renfloué pour disparaître totalement dans un peu plus d’un an, selon une annonce de la compagnie italienne Costa Croisières, propriétaire du navire, samedi 21 avril.

Le pompage du carburant est terminé, l’évacuation peut commencer

Après plusieurs semaines d’une opération délicate afin de pomper la totalité du carburant présent dans les réservoirs du bateau, achevée depuis le mois de mars, le navire peut désormais être renfloué, et ce, à partir du mois prochain.

Le 13 janvier dernier, le Costa Concordia, dirigé par le commandant Francesco Schettino réalisait une croisière de sept jours en Méditerranée lorsque, voulant réaliser une parade nocturne près de l’île du Giglio, la coque du navire s’est déchirée sur près d’une centaine de mètres contre un rocher connu sous le nom du "Scole".

4 200 passagers, 32 victimes

Afin d’éviter que le bateau ne sombre, le commandant Francesco Schettino avait alors décidé de guider le bateau le plus près des côtes afin de le laisser s’échouer à la pointe de Giabbianata. C’est alors qu’avaient commencé les opérations de sauvetage des 4 200 touristes et membres d’équipage présents sur le bateau.

Après plusieurs heures de sauvetage, plusieurs personnes manquaient encore à l’appel. Finalement 32 corps ont été retrouvés dans l’épave du navire.

Construit en 2006 par les chantiers Fincantieri de Sestri Ponente, à Gênes, ce bateau est long de 290,20 mètres. Il était considéré comme l’un des plus gros navires italiens jamais construits à l’époque.

Noter
0