Connexion

Pakistan

Crimes d’honneur: 675 femmes tuées en 2011

Au Pakistan, au moins 675 femmes et jeunes filles ont été tuées durant les neuf premiers mois de l’année 2011 pour avoir bafoué le sacro-saint « honneur familial », selon la Commission des Droits de l’Homme au Pakistan.

En deux ans, au moins 1 466 femmes ont été tuées pour avoir "déshonor" leur famille © Hashoo Fondation USA / cc


Un système judiciaire inadapté


Bien que le Pakistan ait fait de gros progrès pour la protection des droits de la femme, les activistes poussent le gouvernement à aller plus loin dans la poursuite en justice de ces crimes. Ces enquêtes sont, la plupart du temps, abandonnées par la police qui ne veut pas s’immiscer dans des affaires dites "familiales".


Ali Dayan Hasan, directeur de l’Observatoire des Droits de l’Homme au Pakistan déclarait à l’AFP que "l’incapacité du Pakistan à faire respecter la loi, laissant ces questions aux mains des tribus ou des anciens" est un facteur majeur dans le nombre de meurtres d’honneur.


"Nous avons un système, au Pakistan, où le recours judiciaire n’existe pas, ce vide est comblé par les anciens, dans les villages. Une combinaison de réformes juridiques, de l’exercice de l’autorité administrative et de conscience sociale peut largement améliorer le contrôle de ces crimes d’honneur"


Un mariage d’amour est un déshonneur


Le Centre Pullitzer explique que les assemblées locales tribales déclarent kari  ("femme noire"), une femme qui aurait choisi elle-même son mari, ou dont on aurait dit qu’elle avait agi de manière à déshonorer sa famille. Afin de restaurer cet honneur, la famille, ou la tribu, doit tuer cette femme.


Un long reportage sur les crimes d’honneurs au Pakistan est attendu pour février prochain.


19 femmes ont été tuées par leur fils


Selon la Commission des Droits de l’Homme, au moins 71 des victimes avaient moins de 18 ans.


Un officiel pakistanais, qui parle sous couvert d’anonymat à l’AFP, explique qu’il n’y a pas vraiment de réduction du nombre de ces meurtres en 2011. En 2010, 791 crimes d’honneur ont été recensés au Pakistan. Environ 450 femmes tuées entre janvier et septembre étaient accusées de "relations illicites" et 129 de "mariage sans permission". Certaines des victimes ont été violées, parfois collectivement avant d’être tuées. Selon les chiffres, 19 auraient été tuées par leur fils, 49 par leur père et 169 par leur mari.


Selon la Commission des Droits de l’Homme en Asie, les hommes peuvent également être victimes de crimes d’honneurs. 


Global post/Adaptation Sybille de Larocque - JOL Press

Noter
0