Connexion

France

France 24, la « CNN à la française »

CNN : 1980. BBC World : 1991. France 24 : 2006. Les années parlent d’elles-mêmes pour signifier le retard français en matière de chaînes d’informations en continu à l’échelle internationale.

Après des années d’errements, la chaîne, vitrine de la France à l’international, est enfin lancée. Résultat d’un rapprochement entre France Télévisions et TF1, France 24 émet en trois langues : français, anglais et arabe. Sans avoir le budget de la BBC ni la stature de CNN, la chaîne française est tout de même parvenue à se faire une place au soleil.

 

Une volonté politique

 

L’idée d’une chaîne française qui diffuserait des informations en continu vers l’international émane des plus hautes sphères du pouvoir : dès 1987, Jacques Chirac, alors Premier ministre, formule le souhait de voir naître le plus tôt possible une chaîne de télévision de ce type.

 

Un projet en gestation

 

Un embryon de la future France 24 voit le jour en 1988, à la faveur du changement de majorité, sous l’impulsion du gouvernement de Michel Rocard, qui lance Canal France International, soit une banque de programmes télévisés français pour l’étranger, l’Afrique notamment.

 

Un coup d’accélérateur

 

En 1996, le Premier ministre, Alain Juppé, demande à Jean-Paul Cluzel, alors président de Radio France international (RFI), de reprendre le projet de chaîne française d’informations internationales, projet quelque peu laissé de côté. Un an plus tard, Jean-Paul Cluzel propose la réunion de TV5, RFI et CFI au sein d’une société baptisée Téléfi. Mais le retour de la gauche fait avorter le projet : Hubert Védrine, nouveau ministre de la Culture, tend à favoriser le développement des chaînes déjà existantes et notamment TV5.

 

Quelles solutions ?

 

En 2002, Jacques Chirac, devenu entre-temps président de la République, relance le projet de la chaîne. Diverses solutions sont alors envisagées pour parvenir enfin à la réalisation du projet : le rachat d’Euronews par l’État français. La création complète de la chaîne. L’adaptation de la chaîne LCI pour qu’elle devienne internationale ou bien encore le renforcement de TV5 pour en faire une chaîne d’informations.

 

Le temps des désaccords

 

Une mission parlementaire se voit chargée d’élaborer des solutions. Elle propose la création d’un groupement d’intérêt public (GIP) qui doit rassembler l’ensemble des acteurs publics (France Télévisions, RFO, RFI, TV5 et AFP). Pourtant, le gouvernement ignore la proposition de la mission parlementaire et se tourne alors vers la solution proposée par un député suite à l’appel d’offres lancé en 2003 : rapprocher TF1 et France Télévisions.

 

Happy End

 

Le lancement de la chaîne française est finalement annoncé à la fin de l’année 2004 par Jean-Pierre Raffarin pour 2005. Le 30 novembre 2005, la chaîne française internationale est même officialisée par Renaud Donnedieu de Vabres. Enfin, dernière étape : elle est baptisée France 24 en juin 2006 avant d’être diffusée en décembre 2006 pour la première fois en streaming sur Internet puis sur le câble et le satellite.

 

Bibliographie

 

Une voix mondiale pour un État : France 24, Cyril Blet, L’Harmattan : Cyril Blet analyse le processus qui a amené à la création de France 24, la chaîne d’information internationale à la française. France 24 a-t-elle tenu son pari de contrer CNN et la BBC et d’offrir à la France une visibilité à l’international satisfaisante ?

 

En bref

 

Pays : France

Langue : français, anglais, arabe

Genre : chaîne d'informations en continu

Site web : www.france24.com

 

Noter
0