Connexion

BOSNIE : 20 ANS APRÈS

Le musée du tunnel de la guerre de Sarajevo

5 avril 1992 – 5 avril 2012. 20 ans après le début du siège de Sarajevo, la capitale bosniaque s’efforce d’effacer les séquelles laissées par cet ignoble conflit. Pourtant, pour lutter contre l’oubli, restent quelques lieux de mémoire. Un exemple : le musée du tunnel.

Le tunnel de la guerre est un endroit incroyable. Une maison ordinaire, un peu à l’écart de la ville. Une maison comme les autres. Durant le siège de Sarajevo, la famille qui y habitait a proposé que l´on construise un tunnel qui partait de sa cave, en zone libre, passait sous l´aéroport, zone de l´ONU, pour rejoindre la zone occupée, et le centre de la ville.

Le cordon ombilical de Sarajevo assiégée

Le tunnel, long de 800 mètres, a permis aux 300 000 habitants de Sarajevo de s´approvisionner en vivres, mais aussi en armes et en essence, durant les trois ans de siège. Il a fallu quatre mois pour le creuser et en consolider les parois.

Pendant ses quatre mois, plusieurs centaines de personnes ont perdu la vie en essayant de passer par d´autres chemins à ciel ouvert pour aller se ravitailler. Une fois le tunnel ouvert, on y posa des rails et les allers retours de wagons furent incessants. La solidarité des habitants et leur bravoure leur ont permis de survivre le plus long siège de l´histoire, et de ne pas abandonner leur ville.

Pour l’évacuation des blessés

La nourriture était plus abondante, mais, grâce au tunnel, des gens sérieusement blessés pour les soigner ont pu être évacués, des enfants exfiltrés et une ligne de téléphone pour que la ville reste connectée avec l´extérieur.

Situé dans la zone de l’aéroport international de Sarajevo, le musée raconte l´histoire du tunnel et les propriétaires de la maison sont toujours là. Emouvant et instructif.

Noter
0