Connexion

Société

Le rapport choc sur la prostitution dans le monde

Pour la première fois, un rapport fait le point sur la prostitution dans le monde et les faits sont dramatiques : 40 à 42 millions de personnes se prostitueraient. Derrière ce drame humain qui concerne souvent des jeunes filles mineures, la Fondation Scelles révèle les nouvelles méthodes de recrutement des proxénètes et dénonce la « société de la prostitution » qui se développe autour des grands évènements sportifs notamment.

© Kay Chernush for the U.S State Department / cc
La Fondation Scelles est bien décidée à sortir la prostitution et le proxénétisme de l’anonymat. Avec le tout premier Rapport mondial sur l’exploitation sexuelle, sorti le 10 janvier, la fondation, dirigée par Yves Charpenel, avocat général à la chambre criminelle de la Cour de Cassation, entend faire la lumière sur ce fait de société de grande ampleur.

40 à 42 millions de personnes se prostituent dans le monde

Ce rapport "n’a d’autre ambition que de montrer la réalité de l’exploitation sexuelle commerciale aujourd’hui, ses dangers, sa complexité, ses enjeux" selon le préambule des auteurs. Cette réalité, la Fondation l’étaye au cours de ce panorama, par de nombreux chiffres.

Dans le monde, entre 40 et 42 millions de personnes se prostituent, soit 0,6% de la population mondiale. 75% de ces personnes ont entre 13 et 25 ans et 90% d’entre elles dépendent d’un proxénète. Les femmes et fillettes représentent 80% du nombre total de personnes qui se prostituent.

En Europe occidentale, les femmes issues de l’immigration sont représentées en majorité. Elles seraient 1 à 2 millions. En France, 30 réseaux sont démantelés chaque année.

Les Jeux Olympiques attirent la prostitution

Le rapport met également en lumière le rôle des grands évènements sportifs mondiaux dans le développement de la prostitution. En 2010, lors des Jeux Olympiques de Vancouver et de la Coupe du monde de football en Afrique du Sud, les autorités des deux pays ont remarqué une nette augmentation du phénomène autour des sites de compétition. Les auteurs pointent du doigt la Coupe du monde de football de 2010. A cette occasion, les autorités ont recensé 40 000 prostituées supplémentaires.

Recrutement par les réseaux sociaux

Un phénomène, en augmentation, montre également son étonnante ampleur, le recrutement par internet. Les proxénètes utilisent désormais la Toile, librement, afin de dénicher leurs futures proies. Hommes ou femmes, ils sont, la plupart du temps, recrutés par les réseaux sociaux ou les sites de discussions en ligne. Les proxénètes les appâtent en leur promettant de jolies carrières de mannequins. Finalement, une fois dans leurs griffes, les apprentis prostitués acceptent contre une "protection" de partager, à parts égales, leurs bénéfices avec leurs proxénètes.

Récemment, deux hommes, de 20 et 34 ans, ont été arrêtés en Indonésie. Ils utilisaient Facebook et Yahoo Messenger pour trouver leurs futures recrues.

Informations pratiques

Le Rapport mondial sur l'exploitation sexuelle par la Fondation Scelles (Edition Economica) est disponible en librairie depuis le 10 janvier 2012.

Noter
4