Connexion

PORTRAIT

Peng Liyuan, la future Carla Bruni chinoise

Une célébrité nationale comme Première dame ? La Chine s'y prépare. La femme de Xi-Jinping, actuel vice-président de la Chine pressenti pour reprendre les rênes du pays en mars 2013, n'est autre que Peng Liyuan, star de la chanson et général de l'Armée populaire.

Peng Liyuan va faire le bonheur des magazines people. (Peng Liyuan Website)
La femme qui deviendra sans doute la Première dame de Chine ressemble à tout sauf à une timide mère au foyer. Comme Carla Bruni, Peng Liyuan est une grande célébrité dans son pays. Chanteuse folk et également général des troupes musicales de l’armée, elle se produit régulièrement devant des millions de spectateurs.

Chanteuse à succès et général de l’armée

La femme du prochain président chinois est tellement connue qu’elle aurait refusé d’accompagner son mari, Xi-Jinping, lors de son voyage à Washington où il a rencontré Barack Obama, par peur de l’éclipser.

La Chine a les yeux rivés sur sa prochaine Première dame et s’attend à ce qu’elle tienne un rôle très actif lorsque son mari prendra le pouvoir en 2013. La présence d’une femme médiatique au côté du chef de l’Etat représentera un grand changement dans le rôle des femmes de politiciens depuis les trois dernières décennies.

La Chine n’est pas prête pour une Première dame starisée

« La Chine n’est sans doute pas prête pour une Première dame aussi importante et prestigieuse que Michelle Obama ou Carla Bruni. Peng Liyuan semble déjà s’être effacée au profit de son mari lors de ses dernières apparitions publiques. Elle porte de plus en plus souvent son uniforme militaire et délaisse ses longues robes en soie et son maquillage traditionnel », analyse le Wall Street Journal.

La Première dame actuelle, Liu Yongging, en plus de ne pas être une chanteuse à succès, représente un tout autre style, beaucoup plus formel.

Voici quelques vidéos de Peng Liyuan lors de ces représentations. Excentrique ? Sans doute. Ennuyante ? Définitivement pas.

Global Post/Adaptation Sybille de Larocque - JOL Press

Noter
4