Connexion

TUNISIE

De nouvelles violences à travers le pays

Depuis lundi 11 juin, la Tunisie connaît une nouvelle vague de violences un peu partout à travers le pays. A l’origine des émeutes : une manifestation culturelle annuelle, le Printemps des Arts, dont deux œuvres ont été jugées offensantes pour l’Islam.

Dimanche 10 juin, dans la banlieue de Tunis, des groupes identifiés comme salafistes ont pénétré dans l’exposition, dans un petit complexe de galerie d'art à La Marsa et ont détruit les tableaux jugés offensants pour l’Islam. Depuis, des émeutes ont éclatées dans plusieurs quartiers de Tunis puis ailleurs, à travers le pays . Le gouvernement a réagit en instaurant un couvre-feu et en s'engageant à ce que les assaillants arrêtés soient jugés en vertu des lois anti-terroristes. Reste à savoir qui manipule qui dans ce jeu politique compliqué entre les salafistes et les islamistes, plus modérés et au pouvoir:  "on ignore qui manipule qui et quels sont les objectifs des uns et des autres" explique une source diplomatique.

Noter
5