Connexion

FAITS DIVERS

Tuerie en Australie : la justice exclut le trouble mental

La police enquête sur une tuerie à l’arme blanche à Cairns, dans le nord-est du pays. La mère des enfants, âgés de 18 mois à 15 ans est accusée de meurtre.

Les enfants étaient âgés de 18 mois à 15 ans (Crédit : Serge Bertasius Photography/Shutterstock)

La police australienne qui enquête sur la mort de huit enfants dans l'Etat du Queensland (nord) a annoncé samedi avoir placé en état d'arrestation pour meurtre la femme blessée à l'arme blanche prise en charge sur les lieux du crime.

Inculpée pour meurtre dimanche, Raina Mersane Ina Thaiday est soupçonnée d'avoir tué sept de ses enfants la semaine dernière, ainsi qu'une de ses nièces. Trois filles âgées de 2, 11 et 12 ans ainsi que quatre garçons de 5, 6, 8 et 9 ans et sa nièce de 14 ans ont été découverts à leur de domicile de Manoora.

La justice exclut le trouble mental

"Je ne suis pas médecin. Je pense qu'elle sait probablement ce qu'il s'est passé, mais sans vraiment comprendre. Elle ne réalise pas encore à mon avis", explique l'avocat de l'accusée, Steven Macfarlane.

 

L'avocat ne cesse d'affirmer les troubles mentaux de sa cliente. Il demander à la justice de saisir une chambre criminelle traitant les dossiers de personnes présentant des troubles mentaux. La demande a été rejetée.

La mère arrêtée

Cette femme de 37 ans est la mère de sept des huit enfants tués, a précisé la police. La huitième victime était une de ses nièces. Hospitalisée vendredi, elle est lucide et coopère avec les enquêteurs, a précisé l'inspecteur Bruno Asnicar. 

Les huit enfants étaient âgés de 18 mois à 15 ans. Leurs corps ont été découverts vendredi en milieu de journée dans une maison de Manoora, dans la banlieue de Cairns.

Situation sous contrôle

"Je n’arrive pas à le croire. Nous venons d’apprendre ce qui est arrivé à ces pauvres chéris", s’est effondrée Lisa Thaiday, une proche de la famille. Un officier de police locale a tenu à rassurer la population inquiète à l’annonce de ce fait divers. Selon lui, les enquêteurs ne recherchent pas un meurtrier en suite. Il n’a pour autant pas émis d’hypothèse quant à l’identité de l’assassin. "La situation est sous contrôle pour le moment", a-t-il ajouté.


Huit enfants tués dans un massacre familial par 6MEDIAS

Deuxième évènement tragique en une semaine

Ce n’est pas le premier évènement dramatique qui touche l’Australie cette semaine. Une prise d’otages avait eu lieu dans la nuit du 15 au 16 décembre. Un terroriste d’origine iranienne avait assailli un café dans le centre-ville de Sydney. Deux des otages ont été tués et la police a abattu le militant islamiste radical.

"L’Australie vit des jours difficiles. Ce soir, le pays versera des larmes et dira des prières", a déclaré Tony Abbot, le Premier ministre.

Noter
0