Connexion

POLITIQUE MIGRATOIRE

Australie: une nouvelle campagne anti-immigration fait polémique

« Hors de question, ils ne s’installeront pas en Australie ». C'est avec ce slogan que le ministère australien de l'immigration a lancé sa dernière campagne pour lutter contre l'immigration. Depuis le mois de septembre, l'Australie a durci sa politique migratoire avec l'opération « Frontières souveraines » qui consiste à renvoyer dans un délai de 48 heures les bateaux des migrants dans des centres de transit basés sur l'île de Nauru ou en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Capture d'écran du site du mnistère de l'intérieur australien

"Hors de question, ils ne s’installeront pas en Australie". C’est le dernier slogan en date mis en ligne sur le site du ministère australien de l’Immigration. Objectif : décourager les migrants de rejoindre les côtes australiennes, en leur rappelant que la protection des frontières australiennes vient d'être renforcée, comme le rappelle le site de France 24.

"Les gens qui voyagent en Australie par bateau sans visa ne resteront pas en Australie" prévient le ministère sur son site "Ils seront envoyés à Nauru ou en Papouasie-Nouvelle-Guinée pour que leur demande soit traitée".

"L'Australie durcit ses mesures de protection des frontières"


"Ils ne seront pas en mesure de travailler, et l’attente pour que leur demande soit traitée peut-être longue. L'Australie a durci ses mesures de protection des frontières" rappelle également le gouvernement australien qu’aucun visa de protection temporaire ou permanent ne sera accordé "jusqu’à nouvel ordre".

Chaîne Youtube, bande dessinée...

Le ministère australien de l’immigration multiplie les campagnes pour dissuader les migrants : outre la  chaîne YouTube consacrée à ce sujet, le gouvernement a suscité une vive polémique en novembre dernier en publiant une bande dessinée retraçant le périlleux voyage d’un migrant depuis l’Afghanistan, jusqu’à son arrestation par les autorités australiennes dans un centre de détention.

"Frontières souveraines"

Depuis le mois de septembre dernier, l’Australie a durci sa politique d'immigration avec la mise en place l'opération "Frontières souveraines" qui consiste à arrêter et renvoyer dans un délai de 48 heures les bateaux des migrants dans des centres de transit sur l'île de Nauru et à Manus en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Comme l'explique le gouvernement sur son site officiel, cette nouvelle opération a pour but d'"empêcher les gens de risquer leur vie en mer, aux mains de criminels".

Noter
5