Connexion

SÉRIES GÉNÉRALES

Bac 2013: ce qui change cette année

Le bac - énième - nouvelle version, c’est maintenant. Après quelques modifications en 2012 concernant les épreuves anticipées, l’année 2013 apporte un nouveau lot de changements. Oraux, nouvelles options... Retour sur ce qui change, cette année, pour chacune des séries générales.

© jubarrier / flickr-cc

Deux cents ans après sa création, le baccalauréat connaît, en cette année 2013, de nouvelles modifications. Ce n’est pas la première fois : l’année dernière déjà, les élèves de la série S devaient plancher sur l’épreuve d’histoire-géographie, dès la classe de Première – la discipline redeviendra cependant une épreuve de terminale en 2015, ainsi en a décidé le ministre de l'Education, Vincent Peillon.

Bac ES : place à l’oral et aux nouvelles spécialités

En 2013, les élèves de Terminale ES sont désormais évalués à l’écrit et à l’oral dans chacune des deux langues vivantes. Jusqu’à présent, la LV1 (langue vivante 1) était évaluée seulement à l’écrit, et la LV2 uniquement à l’oral. Cette année, un examen de compétence orale a donc eu lieu pendant l’année, et une épreuve écrite finale attend tous les élèves de cette série au mois de juin.

En plus des mathématiques, les élèves de ES ont maintenant le choix, parmi les épreuves de spécialité, entre « Sciences sociales et politiques » et « Économie approfondie ». Les candidats qui choisissent l’une de ces deux spécialités plancheront ainsi une heure de plus que les autres après les 4 heures règlementaires de l’épreuve de SES (sciences économiques et sociales). Les élèves de ES ne pourront par ailleurs plus choisir comme épreuve de spécialité une LV1 ou LV2 de complément.

Concernant les épreuves anticipées du baccalauréat, l’épreuve d’ « Enseignement scientifique » devient cette année une épreuve de « Sciences », comme pour leurs camarades littéraires. 

Bac L : encore plus de langues !

Pour la série littéraire, le bac 2013 a mis l’accent sur les langues : les LV1 et LV2, jusqu’à présent évaluées sous la forme de deux écrits, seront cette année également évaluées à l’oral : une épreuve de 20 minutes dans chaque langue attend les candidats.

En plus de l’épreuve de littérature française, une épreuve de « Littérature étrangère en langue étrangère » (LELE), sous la forme d’un oral de 10 minutes, est obligatoire pour tous les candidats littéraires. L’épreuve se fonde sur la présentation d’un dossier constitué pendant l’année par l’élève, sur une thématique du programme.

Parmi les nouvelles spécialités au choix de l’élève, il est possible de choisir un approfondissement de la LV1 ou LV2, qui fait l’objet d’une épreuve orale de 30 minutes. Une épreuve intitulée « Droits et grands enjeux du monde contemporain » a également été ajoutée à la liste des spécialités.

Concernant le bac anticipé, l’épreuve de « Mathématiques-informatique » a été supprimée – les maths restent cependant une épreuve de spécialité en Terminale.

Bac S : toujours plus d’oraux et des nouvelles options

En 2013, le bac S fait la part belle aux oraux : concernant les deux langues vivantes, l’évaluation des compétences orales des candidats, en cours d’année, se rajoute ainsi en plus des évaluations écrites finales.

L’oral sera aussi de mise pour l’épreuve de « Sciences de l’ingénieur » : l’épreuve pratique de 3 heures est supprimée, laissant place à une soutenance orale d’un projet, d’une durée de 20 minutes.

Parmi les épreuves de spécialité au choix pour la série S, l’épreuve « Informatique et sciences du numérique » (ISN) a fait son apparition et fait l’objet d’une évaluation orale de 20 minutes, en cours d’année. En lycée agricole, une spécialité « Ecologie, agronomie et territoires » a remplacé l’épreuve de « Biologie-écologie ».

Enfin, concernant l’épreuve anticipée d’histoire-géographie, celle-ci reste inchangée jusqu’à la session 2015. Elle repassera ensuite en épreuve terminale du bac.

Noter
0