Connexion

VIA LE BUREAU DE PRESSE

Mot du président de la Coalition Nationale Syrienne à l'occasion de la Journée mondiale de l'aide humanitaire

Noter
0

Le 19 août, à l'occasion de la Journée mondiale de l'aide humanitaire, la bureau de presse à Paris de la Coalition Nationale Syrienne a diffusé un message aux humanitaires de son président, Ahmad Assi Jarba. En voici le texte intégral en français. 

Ahmad Assi Jarba, président de la Coalition Nationale Syrienne (crédit: etilaf.org)

Sincères salutations aux humanitaires…

L’aide la plus importante qui puisse être apportée aux Syriens est l’arrêt de la politique de guerre contre eux et le départ du régime.

La Journée mondiale de l'aide humanitaire a lieu tandis que les Syriens sont confrontés à la plus terrible catastrophe qui touche leur patrie et qui découle d'actions militaires menées par le régime sur différentes régions de la Syrie. La campagne menée par le régime d’Assad est responsable de nombreux morts et blessés, et de la destruction de biens publics et privés ainsi que des ressources nécessaires pour vivre. De surcroît, le régime syrien est la cause du déplacement de nombreuses personnes dans le pays, dont le nombre est en augmentation constante, mais également de la fuite d’un grand nombre de civils qui trouvent refuge dans les pays voisins et bien d’autres pays. Face à cette situation humanitaire extrêmement difficile, les besoins fondamentaux de vie des Syriens, en alimentation, en eau, en vêtements, en abris, en médicaments et en enseignement, vont en augmentant.
 
Les humanitaires, en tant qu’individus, organismes ou organisations, ont tenté de venir en aide aux Syriens afin de surmonter la catastrophe, résultat de la politique de mort et de destruction du régime d’Assad. Cependant, cet effort humanitaire s’est avéré être dans l’incapacité de faire face à la catastrophe qui touche le peuple syrien, en partie causée par la poursuite de la politique d’assassinat et de déplacement perpétrée par le régime qui ne fait qu’augmenter les besoins humanitaires. En raison de l'ampleur de la catastrophe et de son escalade continue, l’aide apportée par les institutions humanitaires internationales ne répond plus aux demandes.
 
Le peuple syrien a été solidaire et a aidé les autres peuples à surmonter les guerres et les catastrophes et a fourni toute l’aide possible afin d’alléger les souffrances des êtres humains. Ainsi, le peuple syrien espère que la Communauté Internationale contribue, à son tour, à atténuer les souffrances des Syriens, pas seulement avec une action humanitaire, bien que cet aspect soit important, mais également en les aidant à mettre fin à cette guerre menée par le régime d’Assad contre les Syriens et qui les mène vers une catastrophe humaine des plus importantes.
 
Les Syriens aspirent à la paix, la liberté, la justice et à l'égalité dans leur patrie, et souhaitent revenir à une vie normale. Ces aspirations et ces espoirs ne seront atteints que par le changement de régime, qui, depuis 2 ans et demi, n’a pas cessé de tuer, de blesser et de déplacer des millions de Syriens.
 
Le peuple syrien remercie les humanitaires pour leurs efforts en sa faveur et salue ces humanistes, dont des dizaines de milliers de Syriens, qui soutiennent que le plus important est d'arrêter la politique d'aide de la mort, de destruction et de déplacement de ce régime sanguinaire.

M. Ahmad Assi Jarba.

Vive la Syrie démocratique, et que vive son peuple libre et digne.

Noter
0