Connexion

Avec la Communauté

Djenana Mujadzic

Djenana Mujadzic

Journaliste

Boursière du Gouvernement français, Djenana Mujadzic a étudié les sciences politiques, le journalisme et le 7ème art. Collaboratrice de plusieurs journaux de l'ex-Yougoslavie, elle a été professeur dans les lycées nationaux et écoles spécialisées....

A propos de l'auteur

CINÉMA

C'est Emir Kusturica qui ouvrira le Festival Kustendorf 2013

Le 16 janvier, le cinéaste serbe Emir Kusturica ouvrira le Festival Kustendorf 2013. Il accueillera notamment Thierry Frémaux, Vincent Maraval, Audrey Tautou, Bryan Ferry, Cédric Kahn...

Noter
0

Emir Nemanja Kusturica ouvrira son 6eme festival du Film international, nomme Kustendorf, le 16 janvier prochain. Durant une semaine, il accueillera Thierry Frémaux, Vincent Maraval, Audrey Tautou, Bryan Ferry, Cédric Kahn, le réalisateur russe Denis Klebleev, producteur américain Michael Haussman et Monica Bellucci avec qui le réalisateur serbe, actuellement acteur en Italie, tournera son premier film en français. Il a déjà déclaré avoir écrit « une histoire marocaine », un conte d'amour qui sera interprété par Leila Bekhti et Tahar Rahim.Le tournage commencera a la fin de l'année.
 
Jusqu'a 22 janvier, 28 jeunes cinéastes de 18 pays, présenteront leurs films pour obtenir l'Oeuf d'Or, d'Argent ou de Bronze, selon les choix du jury, présidé par l'actrice israélienne Alona Kimhi. L'invité d'honneur sera le cinéaste Zhang Yimon et un hommage sera rendu au réalisateur polonais Kryzsztof Kieslovski.
 

« Kustu est indestructible » !

 
Kusturica, en train de réaliser son projet dans la ville bosnienne de Visegrad, d'ériger Andricgrad, en souvenir d'Ivo Andric, écrivain et Prix Nobel en 1961, pour son roman « Le pont sur la Drina », projette de bâtir dans la Vallée des loups, près de monastère serbe Zica, une cite moyenâgeuse, Kraljevgrad /La Ville Royale/.
 
Kusturica a aussi déclaré vouloir « casser la gueule » a Bruce Willis, qui sera « tout bleu et sans aucune volonté de vivre », selon les citations de web zine belgradois Blic. Quelques années auparavant, le cinéaste serbe et son collègue russe Nikita Mihalkov ont « enterré » Willis comme symbole du « mauvais cinéma ». Un peu plus tard, il a incarné l'acteur américain comme démonstration globale de puissance hollywoodienne, sur les oeuvres d'art. Maintenant il a décidé de le battre en public, puisque « Kustu est indestructible » !
Le Festival Kustendorf 2013 est soutenu par le ministère serbe de la Culture.
 
Emir Kusturica. Photo : Fisto / Wikipedia
Noter
0