Connexion

ARTS

Exposition de Jakov Bararon

Les juifs de Bosnie-Herzégovine ont commencé une célébration qui s'annonce très faste. Ils s'apprêtent à fêter 450 ans d'existence de la Communauté juive de la région.

Noter
0

Après le Pessah, la galerie sarajévienne "Le Nouveau temple" a organisé une grande exposition du peintre et académicien Jakov Bararon, exilé à Vienne. Nommé "Vista"/Le regard/, elle présente les liens entre l'Espagne d'où des Séfarades sont venus, chassés par l'inquisition et leur actuelle patrie, Bosnie-Herzégovine, ou ils ont aussi des racines très profondes et fortes, ainsi qu'un extraordinaire attachement.

"L'exposition est la preuve d'un fort lien entre deux pays, noué depuis longtemps. Les magnifiques toiles de Bararon rendront le ciel sarajevien moins gris et nous libérons des nuages qui nous menacent, depuis 20 ans"a déclaré le président de la "Communauté juive", Jakov Finci. Selon lui, l'événement est le début d'une série d'autres, qui auront lieu durant des deux années suivantes. La cérémonie centrale aura lieu en 2015, avec un programme exceptionnel et avec l'idée de faire de la Bosnie-Herzégovine une région culturelle, au centre du Vieux continent. "Tout ce temps les juifs régionaux ont dignement célébré les Balkans et porté fièrement  le nom de notre patrie Bosnie, dans le monde entier. Nous envisageons continuer dans le même sens", a conclu le président qui espère "la libération" prochaine de la "Haggadah de Sarajevo", toujours conservée dans le Musée National, fermé au public : "Nous espérons qu'elle n'est pas emprisonnée à vie! Il faut la faire sortir et montrer aux amateurs et amoureux de l'art, aux touristes aussi"! 

Mots-clés
Noter
0