Connexion

ISRAËL LOVES IRAN

Un appel pour cesser le conflit à Gaza sur Facebook

Alors que l'offensive israélienne « Pilier de défense » ravive le conflit israélo-palestinien dans la bande de Gaza, Ronny Edry, créateur du mouvement « Israël Loves Iran», appelle les deux parties à cesser les violences.

Noter
0

"Please Stop the War"

"S'il vous plaît, arrêter la guerre. Arrêtez les tirs de roquettes. N’entrez pas dans la bande de Gaza. Cela provoquera seulement plus de morts". Depuis la création de ce nouveau slogan, les messages de paix et de soutien affluent sur la page Facebook du mouvement Israel Loves Iran

Alors que l’opération "Pilier de défense", lancée mercredi 14 novembre par l’armée israélienne, ravive le conflit dans la bande de Gaza, les internautes des deux parties, et du monde entier, se mobilisent pour la paix sur la page Facebook d'Israel Loves Iran, en envoyant des messages et des photos d'eux avec le slogan "S'il vous plaît, arrêter la guerre".

"Nous unir ensemble pour la paix et pour la fin de la violence"

Une des internautes, nommée "Joujou", écrit ainsi sur la page : "Il est plus facile de déshumaniser "l'ennemi" que de reconnaître sa douleur, quand on est rempli de craintes ". "Mais lorsque nous comprenons la douleur d'autrui et reconnaissons le droit d'exister des uns et des autres, alors la paix est possible". Nous devons montrer à nos dirigeants, nous devons nous unir ensemble pour la paix et pour la fin de la violence".

Depuis la création du mouvement "Israël Loves Iran" sur Facebook  il y a neuf mois, de nombreux autres groupes en faveur de la paix ont vu le jour sur le réseau social, notamment Israel Loves Palestine, et Palestine Loves Iran.

"Mettre fin à cette folie"

Ce conflit dans la bande de Gaza a déjà provoqué la mort de 90 Palestiniens et de trois Israéliens depuis le 14 novembre. "Des gens vont mourir, dans les deux parties", explique Ronny Edry sur le site de son mouvement. "Nous allons perdre des amis, de la famille et des enfants. Nous risquons d’être enfermés dans un autre cercle sanglant " ajoute-t-il. "Nous pouvons arrêter cela maintenant. Stoppons les tirs de roquette. Entamons un dialogue avant qu’il ne soit trop tard. C’est la seule solution de mettre fin à cette folie ". Car même dans ce moment difficileaprès les tirs, les bombardements et la mort, "il n’est pas trop tard", selon lui.

"En tant qu’Israélien, mon cœur va vers mon peuple dans le sud d'Israël, pour les mères et les enfants d'Ashdod, Ashkelon, vers les familles qui ont perdu un proche, vers les gens qui ont vécu dans la peur pendant des années". Mais en tant qu'être humain, Ronny Edry souligne également que son coeur et ses pensées vont "aux mères et aux enfants de Gaza" et à tous ceux qui ont perdu un être cher.  

Ronny Edry a posté une vidéo de sa famille se mettant à l'abri des tirs de roquettes

Noter
0