Connexion

Tribune

Patrice Perrin

Patrice Perrin

Spécialiste de la Culture

Journaliste professionnel, Patrice Perrin a débuté sa carrière dans la presse écrite nationale. Après un passage par l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), il rejoint, en 1981, Radio France Internationale. Il s'essai...

Voir la bio en entier »

Pourquoi
ce blog ?

Au travers d'évènements ou de portraits, ce blog veut porter un regard, sans oeillères, sur la culture, sans frontières. Pas de coups de gueule mais plutôt des coups de coeur. Pour attiser votre curiosité.

Lire la suite »

Blog de Patrice Perrin

Youssou N'Dour : itinéraire d'un enfant (pas toujours) gâté

Noter
0

Passez moi l'expression: le silence est assourdissant. Evincé de la campagne présidentielle au Sénégal, le chanteur Youssou N'Dour en appelle à la communauté internationale. Mais il n'y a pas pire sourd...Le constat vaut là bas comme ailleurs (dont ici): les dirigeants politiques accueillent à bras ouverts les artistes lorsqu'ils viennent les soutenir. En revanche, ils s'affolent lorsque les "saltimbanques" mènent campagne pour leur propre compte. 

"Give and take" par Youssou N'Dour
Rappelez-vous les intentions de vote (flatteuses) dont était crédité Coluche. L'amuseur n'amusait plus personne dans les états-majors des candidats à l'élection présidentielle de 1981. Quelques manoeuvres et coups bas et hop ! Exit Coluche ! Idem à Dakar, où les positions se radicalisent.  
 
Youssou N'Dour n'est pas qu'un auteur, compositeur et interprète talentueux, de notoriété internationale. C'est aussi un homme d'affaires avisé qui a eu la sagesse d'investir dans son pays. C'est encore un homme engagé. C'est, pour beaucoup, le symbole de la réussite. Un rêve pour toute une jeunesse. 

Youssou N'Dour, gamin de la Médina de Dakar

Pourtant, You, comme on le surnomme, n'est pas né avec une cuillère d'argent dans la bouche. C'est un gamin de la Médina, un quartier populaire de Dakar. Une famille modeste. Plus tenté par la musique que par les études, il n'use pas longtemps son fond de pantalon sur les bancs de l'école. En 1975, il a 16 ans, il intègre l'orchestre qui fait les beaux jours d'un club réputé, le Miami. Quatre ans plus tard, il fonde sa formation, l'Etoile de Dakar. Puis en 1981, il forme un nouveau groupe, le Super Etoile.  

Le roi du Mbalax, 7 secondes et tellement plus...

Le roi du Mbalax (une musique très rythmée) enchaine les succès (Walo, walo, Independance...). Et les tournées, en Afrique de l'Ouest puis en Europe. La France, l'Allemagne, la Grande Bretagne, la Suède, la Norvège, la Suisse. Puis il tente sa chance en aux Etats-Unis et au Canada. Le début d'une carrière internationale et de collaborations prestigieuses: Peter Gabriel, Sting, Paul Simon, Tracy Chapman, Bruce Springsteen, Wyclef Jean, Manu Dibango, Koffi Olomidé. En 1994, en duo avec la suédoise Neneh Cherry, il cartonne dans le monde entier avec "Seven Seconds" (vous avez encore cet air en tête, si, si). 

 Au total, une vingtaine d'albums dont le dernier, en 2010, "Dakar-Kingston". Une relecture de son répertoire façon reggae, en hommage à Bob Marley.

Homme d'affaires et chanteur engagé

Même réussite dans le monde des affaires. A Dakar, il possède un studio d'enregistrement (l'homme est aussi producteur), un night-club, le Thiossane, et un puissant groupe de presse. Futurs Médias, c'est une télévision, une radio (la plus écoutée du pays) et un quotidien, L'Observateur (le plus lu du pays). Chanteur engagé, il défend plusieurs causes: la lutte contre la faim, le paludisme, le Sida. Il crée sa propre fondation dont l'objectif est de venir en aide aux enfants déshérités et aux plus défavorisés. Il met en place un organisme de microcrédit, le Birima. You multiplie également les concerts caritatifs et les actions humanitaires. On le trouve aux côtés du Haut  Commissariat aux Réfugiés, du Comité International de la Croix Rouge, d'Amnesty International, de l'UNICEF, dont il est ambassadeur de bonne volonté. Il se mobilise, avec d'autres, pour lutter contre la famine en Ethiopie ou attirer l'attention sur la situation dramatique du Darfour. Il siège au comité d'honneur de la Fondation Chirac qui agit pour l'accès à l'eau et à l'assainissement, l'accès à la santé et lutte contre la désertification et la déforestation. 

En politique, contre Abdoulaye Wade

L'engagement se veut aussi plus citoyen lorsqu'il fonde récemment son mouvement "Fékké Maci Bolé" (ce qui signifie "Je suis là, donc, j'en fais partie" en wolof). Aujourd'hui, Youssou N'Dour a rejoint le M23, le mouvement du 23 juin qui regroupe les partis d'opposition, des organisations de la société civile et diverses personnalités. Reste une question qui divise même au Sénégal. You à la tête de l'Etat, est-ce crédible? Lui invoque sa notoriété et ses relations pour développer son pays. Suffisant ? Les Sénégalais auraient pu trancher. C'est toujours mieux ainsi. Voilà qui vaut là-bas et ailleurs, et même ici.

Noter
0