Connexion

VOYAGE & ÉVASION

Monde authentique: Nature et culture au Cambodge

Du Cambodge, le voyageur m’a souvent que l’image du magnifique site d’Angkor : Cité perdue au milieu de la dense forêt cambodgienne, Angkor est un témoin de la magnificence de l’empire khmer qui régna en maître sur la région du IXème au XVème siècle. Inscrit depuis 1992 au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, cet immense complexe de 400 km² est le plus grand ensemble de monuments religieux au monde.

Photo : dancingqueen27 / Flickr

 

Du Cambodge, le voyageur m’a souvent que l’image du magnifique site d’Angkor : Cité perdue au milieu de la dense forêt cambodgienne, Angkor est un témoin de la magnificence de l’empire khmer qui régna en maître sur la région du IXème au XVème siècle. Inscrit depuis 1992 au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, cet immense complexe de 400 km² est le plus grand ensemble de monuments religieux au monde.  

Limiter sa découverte du Cambodge à Angkor serait une grave erreur tant ce pays peut offrir tous les charmes de l’Asie en peu de temps : entre terre, fleuves et mer, découvrez l’ocre de la terre, le vert des rizières, le gris des pierres et le bleu des rivages. Les visages heureux d’un peuple à la liberté chèrement acquise vous attendent au pays du sourire.  

Que faire absolument au Cambodge ?   

- visiter l’immense site d’Angkor : les ruines de l’ancienne capitale de l’empire khmère, classées au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO réclament au minimum trois jours de visite. On ne se lasse pas de ces temples que les racines des arbres centenaires dans lesquelles ils sont enchevêtrés tentent de mettre à bas ; 

- descendre le Tonlé Sap, fleuve nourricier du pays à bord d’un bateau traditionnel pour découvrir le mode de vie des pêcheurs installés au bord du fleuve ;

- admirer les rizières de la campagne cambodgienne, encore préservée : paysages idylliques et rencontres émouvantes ;

- avoir la force de visiter le Tuol Sleng, le musée du crime génocidaire. Cette visite est indispensable pour saisir l’ampleur de la tragédie subie par le peuple cambodgien, décimé par le régime des Khmers rouges ; 

- se régaler de soupes au mille parfums ; 

- s’abandonner aux massages.  

Quand voyager ?

Le Cambodge jouit d’un climat tropical, distinguant une saison sèche et une saison des pluies. Meilleure période pendant la saison sèche, entre novembre et mars : climat agréable et températures situées entre 25 et 30°C. 

Il est aussi possible de voyager au Cambodge en saison des pluies, car celles-ci sont en général fréquentes mais de courtes durée. 

Comment y aller ?

Pas de vol direct entre l’Europe et le Cambodge. Phnom Penh (la capitale) et Siem Rep (porte d’entrée au site d’Angkor) sont desservies par la plupart des transporteurs asiatiques avec un seul changement d’appareil au départ de Paris (Cathay Pacific, Malaysia Airline, Singapore Airline, Thai Airways, Vietnam Airlines). 

Combien ça coûte ? 

Billet d’avion à partir de 750 €. Chambres au confort simple à partir de 10. Repas sur le pouce à partir de 3 €. Prévoyez un budget de 1800 à 2800 € par personne pour un voyage individuel de dix à quatorze de jours au Cambodge. Ce prix comprend les vols au départ de France, les taxes d’aéroport, le transport du premier au dernier jour, les services d’un guide-historien francophone, l’hébergement en hôtellerie de grand confort, un repas par jour et toutes les entrées sur les sites et dans les musées.

Une agence à contacter : 

Monde Authentique, créateur de voyages sur mesure hors des sentiers battus propose des découvertes des trésors du Cambodge à rythme doux et en hébergements de grand charme. Téléphone : 01 53 34 92 7

 

Mots-clés
Noter
0