Connexion

ESPAGNE

Catalogne: la septième puissance d'Europe selon Artur Mas

Les élections régionales anticipées en Catalogne se déroulent ce dimanche 25 novembre, deux ans avant la date prévue. Selon Artur Mas, le président nationaliste conservateur de la Catalogne, sa région se situerait au 7ème rang européen en termes de richesse par habitant, si elle accédait à l'indépendance.

Artur Mas, président de la Catalogne - photo capture d'écran Euronews

La Catalogne se rêve septième puissance d'Europe

Si la Catalogne devenait un État indépendant, elle serait "le septième de l'Union européenne" en termes de richesse par habitant, assure Artur Mas, le président de la province espagnole de 7,5 millions d'habitants"Si la Catalogne avait son propre État, actuellement ce serait, par la création de richesse par habitant, le septième pays de l'Union européenne : il y a 27 pays, nous serions le septième", a affirmé le président nationaliste conservateur à la télévision espagnole TVE, vendredi 23 novembre, deux jours avant les élections régionales anticipées.

Avec un PIB par habitant de 27 430 euros en 2011, la Catalogne se place au quatrième rang des 17 régions d'Espagne, au-dessus de la moyenne nationale (23 271 euros) et de l'Union européenne (25 134 euros), selon l'Institut national de la statistique (INE).  

"Le chemin de la libert"

Artur Mas avait convoqué des élections anticipées mardi 25 septembre dans l’espoir d’obtenir une majorité absolue au Parlement régional pour sa coalition de droite nationaliste Convergencia i Unio (CiU). Le gouvernement central, qui refuse une autonomie budgétaire accrue pour la Catalogne, en avait alors appelé au sens de la "responsabilit" du dirigeant du CiU. En vain. Le gouvernement catalan a quant à lui décidé de prendre "le chemin de la libert" en organisant ces élections dimanche 25 novembre, deux ans, donc, avant la date prévue. En cas de victoire, Artur Mas promet d'organiser un référendum sur l'indépendance de la Catalogne dans les quatre ans à venir

Le programme d'Artur Mas repose sur deux grands engagements : "consulter le peuple de Catalogne durant la législature pour qu'il puisse décider librement et démocratiquement de son futur " et "construire une majorité sociale pour que la Catalogne puisse avoir son propre État dans le cadre de l'Europe". 

Poussée indépendantiste 

Bien que les derniers sondages ne donnent qu'une majorité relative à CiU dimanche prochain, le sentiment indépendantiste, renforcé par la crise économique, devrait rapporter des voix aux partis de la gauche indépendantiste, comme le ERC (Esquerra Republicana de Catalunya), parti politique nationaliste crée en 1931. Le 11 septembre dernier, à l'occasion du jour national de la Catalogne, des milliers de personnes s'étaient rassemblées pour une manifestation jugée historique, munies de pancartes indiquant "Catalogne, nouvel État d’Europe".

Noter
0