Connexion

INÉGALITÉS SOCIALES

Le Parlement chinois, repaire de milliardaires

Fortune moyenne de ces 83 heureux élus : 3,35 milliards de dollars ! Quand on sait que le revenu annuel moyen d'un travailleur (urbain) chinois est de 7000 dollars, cela peut laisser perplexe !

Le fils de l'homme d'affaire hong-kongais Li Ka-shing possède une fortune estimée à 32 milliards de dollars. Photo : EdTech Stanford University School of Medicine

Le Parlement de la Chine est donc, sans conteste, le plus riche du monde. Selon un classement de l'Institut Hurun, qui présente chaque année le palmarès des Chinois les plus riches, ce Parlement compterait pas moins de 83 milliardaires, sur ses bancs, un chiffre en augmentation de 17 % par rapport à l'année 2012.

L'Assemblée Nationale Populaire (ANP), forte de ses 3000 membres, rien de comparable avec notre Assemblée nationale et ses 577 députés, compterait ainsi 31 représentants dont la fortune serait supérieure à 1 milliard de dollars. En tête de ces nantis, Zong Qinghou, patron du groupe agroalimentaire Wahaha, avec ses 12,5 milliards de dollars.

La stabilité sociale en Chine, qui se trouve aujourd'hui remise en cause

La seconde assemblée, la CCPCC (Conférence consultative politique du Peuple chinois), qui comprend 2200 délégués, compte donc à elle seule 52 milliardaires. Leader en la matière, le fils de l'homme d'affaire hong-kongais Li Ka-shing, dont la fortune serait estimée à 32 milliards de dollars.

Mais cette richesse a un prix. Celle de la stabilité sociale en Chine, qui se trouve aujourd'hui remise en cause avec ce sujet qui fait désordre. A ce sujet, un article du site chinois du Financial Times, consacré à la question, demeure étonnamment inaccessible... 

> Consultez d'autres articles du même auteur sur le site d'Économie Matin

 

Noter
0