Connexion

COMMÉMORATION

Pourquoi les soldats russes défilent sur la place Rouge le 9 mai et non le 8

Chaque année, le 9 mai, la Russie célèbre la victoire des alliés sur l’Allemagne nazie et la fin de la Seconde guerre mondiale en 1945. Mais pourquoi le 9 et non le 8, comme en France?

Défilé de l’armée russe sur la place Rouge à Moscou, pour commémorer la victoire de la Seconde Guerre mondiale, le 9 mai 2013. (Crédit photo: Shutterstock.com)

Le 9 mai, la Russie fête la fin de la Seconde guerre mondiale et la victoire de "la Grande guerre patriotique" sur l’Allemagne nazie en 1945. Ce jour-là, les soldats de l’armée russe défilent traditionnellement sur la place Rouge, à Moscou. La Russie fut l’un des pays les plus ravagés par la guerre, avec plus de 20 millions de victimes.

Rubans noirs et orange

Des défilés et commémorations ont également lieu partout dans le pays en présence de vétérans afin de commémorer la victoire des alliés.

Comme à Paris sous l’Arc de triomphe, les habitants et anciens combattants se rassemblent dans la capitale russe autour de la flamme du soldat inconnu et y déposent des gerbes.

Des rubans orange et noirs, appelés "rubans de Saint Georges", sont distribués à tous les passants dans les villes de Russie, en hommage aux anciens combattants et au courage des soldats morts sur les champs de bataille. Le noir et l’orange rappellent les couleurs de la fumée et du feu. 

Décalage horaire

Si la victoire des alliés sur les nazis est célébrée le 8 mai en France, la Russie la fête un jour plus tard. En effet, la capitulation allemande a été signée à Berlin le 8 mai 1945 peu avant minuit (à 23h01 exactement). Mais avec le décalage horaire, c’était déjà le 9 mai en Russie. Joseph Staline a donc imposé le 9 mai comme date de commémoration de cette victoire.

Célébration de la victoire le 9 mai 1945 à Moscou :

Noter
0