Connexion

ATTERRISSAGE RATÉ

VIDÉO – Un crash d’avion à San Francisco fait deux morts et 182 blessés

Après le crash, samedi, d’un Boeing 777 de la compagnie Asiana Airlines à l’aéroport de San Francisco, les boîtes noires de l’appareil ont révélé que la vitesse de l’avion à l’atterrissage était trop lente. L’accident a provoqué la mort de deux Chinoises se trouvant à l’arrière de l’avion lorsqu'il a pris feu en heurtant la piste.

Photo: capture d'écran / AFP

Samedi, un Boeing 777-200 de la compagnie sud-coréenne Asiana Airlines, en provenance de Séoul, a pris feu après que la queue de l’appareil a heurté le sol au moment de son atterrissage à l’aéroport de San Francisco, selon les premiers témoignages.

Dans l’accident, deux personnes sont mortes. Il s’agissait de deux jeunes adolescentes de nationalité chinoise, assisses à l’arrière de l’appareil. 182 autres personnes sont blessées parmi les 307 passagers de l’avion, et une dizaine de personnes sont dans un état critique.

Vitesse trop lente

Selon les premiers éléments donnés par les boîtes noires de l’avion, une vitesse trop lente à  l’atterrissage serait à l’origine du crash. L’Agence américaine de sécurité des transports, le NTSB, a affirmé que quelques secondes avant l’impact, l’équipage de l’avion avait demandé à la tour de contrôle une "remise des gaz", visant à interrompre l’atterrissage.

"Pas de problème mécanique"

Selon la compagnie sud-coréenne, le Boeing 777 en provenance de Séoul ne présentait aucun "problème de moteur ou mécanique" avant le crash, a assuré le PDG Yoon Young-Doo lors d’une conférence de presse dimanche. 

Le pilote, Lee Kang-kook, avait près de 10 000 heures de vol derrière lui, mais seulement 43 sur Boeing 777. Son copilote comptait de son côté plus de 3 000 heures de vol sur ce type d'appareil.

Noter
0