Connexion

JEAN XXIII II ET JEAN-PAUL II SANCTIFIÉS

Double canonisation: Rome s'apprête à vivre un moment inédit

C’est un événement historique qui se prépare à Rome. Dimanche 27 avril, sur la place Saint-Pierre, deux papes de l'époque contemporaine, Jean XXIII et Jean-Paul II, seront canonisés. Entre 800 000 et un million de pèlerins – certains parlent même de trois millions – sont attendus dans la ville éternelle pour célébrer ce moment inédit dans l’histoire de l’Église catholique. Décryptage de l’évènement avec Marie Malzac, journaliste pour l’agence française I.Media, basée au Vatican.

Dimanche 27 avril, les papes Jean-Paul II et Jean XXIII seront canonisés ensemble par le pape François, place Saint Pierre à Rome. Des centaines de milliers de pèlerins sont attendus. Crédit photo: Guillermo Pis Gonzalez / Shutterstock.com

JOL Press : Qu’est ce qui fait de cette canonisation un évènement historique ?
 

Marie Malzac : De façon complètement inédite, un pape, François, va canoniser deux de ses prédécesseurs, alors qu'un autre de ses prédécesseurs, Benoît XVI, est toujours en vie et prendra peut-être part à la célébration. Cet évènement des quatre papes est unique.

JOL Press : Pourquoi le pape François a-t-il choisi de canoniser deux papes en même temps ?
 

Marie Malzac : En 2012, on a fêté les 50 ans de l’ouverture du Concile Vatican II, qui s’est conclu en 1965. En canonisant en même temps Jean XXIII, à l'origine de son ouverture, et Jean-Paul II, qui a porté pendant 26 ans le concile au cœur de la vie quotidienne de l’Église, lui donnant son sens décisif, le pape François a certainement voulu donner une unité et une place centrale à cet évènement fondamental.

JOL Press : Quel signe envoie-t-il aux fidèles catholiques en canonisant ces deux papes ?
 

Marie Malzac : Lorsque l’Église proclame des saints, elle donne des modèles à l’ensemble des catholiques. En canonisant Jean XXIII et Jean-Paul II, deux grandes figures du XXe siècle, au-delà des cercles uniquement chrétiens, le pape François veut que leurs vertus et leur vie soient un exemple pour tous.

JOL Press : Comment Rome se prépare-t-elle à l’arrivée de centaines de milliers, voire de millions de pèlerins ?
 

Marie Malzac : Les estimations parlent de 800 000 à un million de visiteurs pour le week-end des canonisations, peut-être un peu plus. La mairie de Rome est à l’œuvre depuis plusieurs mois pour les accueillir : plan transport adapté, disposition d’écrans géants aux abords de la place Saint-Pierre et dans le centre historique, renforcement du dispositif de police. Le vicariat de Rome collabore à cette organisation, et s’est également chargé de mettre en place différentes animations pour les pèlerins. Une nuit blanche de prière aura notamment lieu dans plusieurs églises romaines dans la nuit du samedi au dimanche.

JOL Press : Que viennent chercher ces pèlerins du monde entier ?
 

Marie Malzac : Beaucoup d’entre eux sont des pèlerins de la "génération Jean-Paul II", ce qui fait beaucoup de monde, au vu de la durée de son pontificat, plus de 26 ans ! Ils viennent par gratitude, parce que l’enseignement de Jean-Paul II les a formés, marqués, de même que sa figure, lors des JMJ, ou du passage du pontife dans leur pays. Et puis, même si ceux qui ont connu Jean XXIII sont beaucoup moins nombreux, c’est pour tous l’occasion de vivre un grand moment au cœur de l’Église.

JOL Press : Comment va se dérouler concrètement la canonisation dimanche ?
 

Marie Malzac : Sur la place Saint-Pierre, en présence de 150 cardinaux, de près de 1000 évêques, de plusieurs dizaines de têtes couronnées, de chefs d’État ou de gouvernement, et de personnalités, mais surtout de centaines de milliers de fidèles, le pape prononcera la formule de canonisation au début de la messe, en présence des reliquaires des deux nouveaux saints, sous leurs portraits géants installés sous la façade de la basilique. Cette cérémonie ne sera ni plus longue ni plus faste que d’habitude, mais permettra à l’Église toute entière de se réjouir de la sainteté de deux papes de l’époque contemporaine.

Propos recueillis par Anaïs Lefébure pour JOL Press

------------------------------------

Marie Malzac est journaliste pour l’agence de presse française I.Media au Vatican.

Noter
0