Connexion

ÉLÉCTIONS RÉGIONALES

Net recul des nationalistes en Catalogne

La coalition nationaliste catalane est sortie fragilisée des élections régionales catalanes dimanche 25 novembre. Les indépendantistes de l'ERC ont obtenu 21 sièges sur 135. Ils deviennent la deuxième force politique de la région.

Le parti nationaliste catalan (CiU), actuellement au pouvoir dans cette région du nord-est de l'Espagne, a connu un net recul lors des élections régionales anticipées qui se sont déroulées dimanche 25 novembre. Il a obtenu 50 sièges contre 62 précédemment. Ce sont les quatre partis indépendantistes qui ont obtenu la majorité des sièges au Parlement. Arthur Mas, le président de la Catalogne, était en conflit ouvert avec Madrid, qui refusait de lui accorder une autonomie budgétaire accrue. Il avait donc convoqué ces élections par anticipation, espérant remporter la majorité absolue pour pouvoir organiser un référendum d’autodétermination de la Catalogne.

Les indépendantistes sortent renforcés

C'est la gauche indépendantiste historique qui est sortie renforcée de ces élections. Le parti ERC devient la deuxième force politique régionale, avec 21 sièges contre 10 lors de l'élection précédente de 2010.

Noter
0