Connexion

CONDUITE EN ÉTAT D'IVRESSE

Gérard Depardieu justifie son ébriété par une «salade trop vinaigrée»

Gérard Depardieu était au Monténégro, mardi 8 janvier, au moment même où il était attendu sur l’île de la Cité, à Paris, afin de comparaître devant la justice à la suite d’un accident de scooter après lequel il avait été interpellé avec un taux d’alcoolémie supérieur à la normale, en novembre dernier. L’acteur s’est dit prêt à se présenter devant la justice, avec une ligne de défense bien à lui.

Photo : Capture d'écran vidéo

L’acteur français ne s’est pas présenté comme prévu devant la justice française, mardi 8 janvier. Au moment où celui-ci devait comparaître pour conduite en état d’ivresse, Gérard Depardieu était au Monténégro pour la présentation d’un de ses prochains films dans lequel il jouera le rôle de Dominique Strauss-Kahn.

Une histoire « réglée »

Interrogé sur son rendez-vous manqué, Gérard Depardieu n’a pas hésité à se justifier devant les journalistes. « Je n'ai pas fui le tribunal, ni la justice. Le voyage au Monténégro était prévu. J'ai averti le tribunal. Moi je suis prêt à les voir quand ils veulent, à condition que je sois là et que je me défende, » a indiqué l’acteur récemment expatrié en Russie.

Mais ce n’est pas tout. Interrogé sur son état d’ébriété au moment de son interpellation à la suite d’un accident de scooter, en novembre dernier, Gérard Depardieu a affirmé que cette histoire était « réglée ».

Une salade un peu trop vinaigrée…

« Je ne suis pas un criminel, j'ai glissé sur mon scooter, je me suis endormi, voilà tout. Vous savez... avoir un petit peu d'alcool dans le sang, si je prends une salade un peu trop vinaigrée je dépasse déjà la limite ! »

Noter
0