Connexion

D’ATHÈNES À PARIS...

«Histoires d'Européens», le carnet de voyage du JOL Europe Express

A quelques jours des élections européennes, Louise Michel d’Annoville, journaliste au sein de la rédaction de JOL Press, vous emmène à bord du JOL Europe Express, pour une série de reportages. Un voyage en train en six étapes, d'Athènes à Berlin via Thessalonique, Sofia, Bucarest et Budapest - du 10 mai au 25 mai.

Un carnet de voyage...

L’objectif est de prendre le pouls de ces sociétés, comprendre les attentes et les interrogations des Européens à travers quelques grandes problématiques – emploi, crise économique, immigration, montée de l’extrême droite et la remise en question du projet européen – qui entourent le scrutin du 25 mai prochain.

A la rencontre de la jeunesse

La jeunesse sera privilégiée dans ce carnet de voyage: quelles sont les perspectives des jeunes grecs dans un pays où le taux de chômage atteint des sommets ? Ou en est la contestation étudiante en Bulgarie, après la fronde de l’automne dernier ? Que fait le gouvernement hongrois pour freiner l’exode des jeunes ?

Entre une génération Erasmus pour laquelle l’Europe est une évidence et la montée en puissance des partis ultra-nationalistes, ces rencontres permettront de mieux comprendre notre rapport avec le Vieux continent et la conscience que nous avons aujourd’hui de notre identité européenne.

Au cours de ce tour d’Europe, articles, vidéos et photos seront postés quotidiennement sur le site de JOL Press.

Et tant d’autres surprises au fil de ce périple pour un véritable "carnet de voyage", une des plus belles formes traditionnelles du journalisme.

Montez à bord de l’Europe Express !

10ème épisode - À Budapest : Máté Hajba décrypte la montée du Jobbik en Hongrie

Étudiant en droit, Máté Hajba, 25 ans, s'est spécialisé sur l'antisémitisme et la percée de l'extrême droite en Hongrie. A quelques jours des élections européennes, il revient sur la stratégie du parti néo-nazi Jobbik pour gagner des voix chez les jeunes Hongrois, déçus de la politique menée par les partis traditionnels. Lire la suite.

9ème épisode - Avec Bogdan : Avoir 20 ans en Roumanie en 2014

Bogdan, 21 ans, vient de finir ses études de sciences politiques à l'université de Bucarest, et cherche désormais un travail. Rencontré pendant un voyage en train, le jeune homme partage sa vision de la Roumanie d'aujourd'hui, et sa réflexion sur la difficile transition démocratique du pays. Lire la suite

8ème épisode - "Casa jurnalistului": une rédaction pas comme les autres à Bucarest 

Il y a deux ans, Stefan Mako quitte son poste de journaliste au Romania Libera, las des méthodes journalistiques douteuses du quotidien. Avec plusieurs autres jeunes journalistes, il décide de monter le projet de la "Casa jurnalistului" - "la Maison des journalistes" en français - un média indépendant pour revenir aux fondements du journalisme, avec peu de moyens financiers mais des idées plein la tête. Lire la suite

7ème épisode - À Sofia avec Ivaylo Dinev, leader des manifestations étudiantes 

Un livre à la main, un journal dans l’autre, Ivaylo Dinev arrive à la hâte s’excusant de son retard. Leader des manifestations étudiantes qui ont ébranlé Sofia l’automne dernier, l’étudiant de 25 ans est aujourd’hui une personnalité bien connue en Bulgarie. Quelques mois après la fin de l'occupation des universités, il revient en détail sur les revendications et les espoirs de la jeunesse bulgare. Lire la suite.

6ème épisode - Dessy, guide touristique: "Donner aux gens une autre image de Sofia"  

Postée sur un muret en pierre en face du Palais de Justice de Sofia, Dessy, guide touristique, essaie d’attirer l’attention d’un large de groupe de touristes. Après deux heures de balade, c'est la voix un peu cassée que la jeune Bulgare me livre son point de vue sur la situation politique du pays, quelques mois après les grandes manifestations anti-gouvernementales qui ont secoué le pays. 

5ème épisode -Street Art à Exarchia: au cœur du quartier contestataire d’Athènes

C’est sur son scooter, que le journaliste grec Kostas Kallergis, auteur du documentaire "The Wake Up Call" sur le street art politique à Athènes, m’emmène au cœur du quartier anarchiste d'Exarchia, pour découvrir les "graffitis de la crise". Lire la suite. 

4ème épisode -A travers l'objectif d'Eirini : la montée de l'extrême-droite en Grèce

Eirini Voulourmis m’attend, assise à l’ombre, à quelques pas de la rue Ermou, rue commerçante située non loin de la place Syntagma. Témoin privilégiée des événements de ces dernières années en Grèce, cette jeune photographe originaire d’Athènes a beaucoup travaillé sur la crise grecque, notamment pour le New York Times. Elle m’accorde, aujourd’hui, un peu de son temps pour partager son regard de photographe sur la situation de son pays. Lire la suite

3ème épisode - Une musicienne à la Plaka: "Rester en Grèce, transmettre les trésors du pays"

Tout de noir vêtu, le visage recouvert de peinture blanche, un rond rouge dessiné sur le nez, Victor, jeune comédien grec de 22 ans, vient de se produire au beau milieu de la rue touristique de Dionysou Areopagitou, située au pied de l’Acropole. Dans le spectacle de cette compagnie de théâtre, baptisée "Sui Generis", nombreuses sont les allusions à la situation de la jeunesse grecque aujourd’hui. Lire la suite

2ème épisode - Avec les militants d'Alexis Tsipras: "Syriza, un phénomène européen" 

Sur une petite place, à quelques pas de la rue Eleftheriou Venizelou, au cœur d’Athènes, quelques militants du parti Syriza – l’équivalent du Front de gauche français – discutent autour d’un stand qui arbore d’immenses affiches  des grandes figures du parti. L’agenda électoral est chargé en Grèce au mois de mai : les élections municipales et régionales se tiendront le 18 mai, soit une semaine avant les élections européennes du 25 mai. Kostas Marmatakis, membre du Comité central de Syriza, accepte de répondre à quelques questions. Lire la suite

1er épisode - Chez Kostas à Athènes : vers des jours meilleurs ?

Samedi 10 mai 2014. Athènes est la première étape de cette série de reportages à travers l’Europe. La Grèce, berceau de la civilisation occidentale, n'occupe aujourd’hui l’espace médiatique que sous l'angle de la crise économique. Après six années de récession, et des plans d’austérité à répétition, qu’est-ce que la crise a changé dans la vie des Grecs? Voient-ils des signes d’amélioration ? Quelles conséquences auront les événements de ces dernières années aux élections européennes du mois de mai ? Lire la suite

#JOLEuropeExpress

Noter
0