Connexion

JOL TV

DOCUMENTAIRE

Guerre d'Irak: «Tonnerre roulant sur Bagdad»

Le 20 mars 2003, le président américain George W. Bush déclarait formellement la guerre à l'Irak. Dix ans après le début du conflit, le réalisateur Jean-Pierre Krief livre «Tonnerre roulant sur Bagdad», un documentaire poignant sur l’invasion de l’Irak vue par ceux qui l'ont vécue.

Un documentaire inédit après une décennie de conflit

Diffusé mardi 19 mars sur Arte, le documentaire de Jean-Pierre Krief revisite l'invasion de l'Irak à travers les récits de ses habitants. Pendant plus de quatre ans, le réalisateur a récolté les témoignages d’Irakiens et d’Américains

Dans son film, Jean-Pierre Krief - auteur en 2005 d’un ouvrage sur Saddam Hussein - choisit de se concentrer sur l’invasion des troupes américaines en Irak en 2003. "Pour comprendre cette guerre et ses conséquences, il m’est apparu nécessaire de revenir sur l’année charnière de l’invasion" explique-t-il dans une interview accordée à Arte Magazine. Et pour se faire, ce spécialiste de l'Irak se focalise sur une question "Comment la population irakienne elle-même [a-t-elle] vécu cette déflagration tout au long de son déroulement ?"

"Une traversée de l’intérieur de la société irakienne"

En alternant les témoignages de militaires, de civils, de dirigeants et de nombreuses images d’archives, le spécialiste de l’Irak livre un documentaire inédit, retraçant les événements depuis les préparatifs militaires américains jusqu'à la capture de Saddam Hussein, lors de l'opération Red Dawn, le 14 décembre 2003.

Pour Jean-Pierre Krief, "cette traversée de l’intérieur de la société irakienne devait notamment permettre de mesurer comment une guerre imprègne littéralement l’expérience intime de ceux qui y sont confrontés, soulevant en chacun de manière imprévisible le voile de la résignation ou le souffle de la révolte".

JOL TV