Connexion

TENSIONS COMMUNAUTAIRES A YORK

Des militants anti-islam accueillis par des musulmans avec du thé

A York, au nord de l’Angleterre, les tensions communautaires se sont soudainement apaisées cette semaine. Selon un article de la BBC, des manifestants anti-islam, qui avaient prévu de défiler devant une mosquée, ont été accueillis par les fidèles musulmans dans le dialogue et avec du thé et des petits gâteaux. Une initiative saluée par les différentes communautés religieuses.

Photo : Bill Boaden / cc

C’est une scène peu commune qui s’est déroulée dans le nord de l’Angleterre, lundi 27 mai. Des militants de la Ligue de défense anglaise (EDL), qui se réclament nationalistes et anti-islam, avaient préparé une vaste manifestation devant la mosquée de la ville. Les fidèles de cette mosquée ont eu bruit de ce mouvement et ont décidé de contre-attaquer, à grand coup de thé et de petits gâteaux.

"Un très beau moment"

C’est un article de la BBC qui relate cette histoire. La manifestation des militants d’EDL devait se dérouler lundi 27 mai, quelques jours à peine après la tragique attaque d’un soldat britannique à Woolwich qui a généré de nombreuses tensions communautaires en Grande Bretagne.

Pourtant, lorsqu’ils sont arrivés devant la petite mosquée de York, les militants nationalistes se sont trouvés confrontés à un accueil plutôt chaleureux.

Interrogé par la BBC, l’imam de la mosquée parle d’un "très beau moment". Une centaine de fidèles de la mosquée étaient prêts à accueillir les manifestants et avaient tout prévu. Du thé, des petits gâteaux, et pourquoi pas, une partie de football.

"Certains ont apporté des tasses de thé et des biscuits, puis après trente ou quarante minutes d’échange, ils sont entrés dans la mosquée", explique l’imam Abid Salik.

Les tensions communautaires aggravées avec le meurtre de Woolwich

Une initiative d’ores et déjà saluée par toutes les communautés religieuses britanniques. John Sentamu, archevêque anglican de York a qualifié cet évènement de "fantastique" et le prêtre de la paroisse, interrogé par les journalistes de la BBC a salué la réaction de la communauté musulmane de York qui a démontré "la mesure de leur courage".

Ce même jour à Londres, un millier de militants d’EDL s’étaient réunis devant le 10, Downing Street pour demander une action du gouvernement contre les communautés musulmanes qu’ils jugent responsables du meurtre du soldat britannique, agressé sauvagement et en pleine rue par un homme affirmant agir au nom d’Allah.

"Les meurtriers musulmans hors de nos rues", scandaient les manifestants, demandant "la fin des printemps arabes et le temps du printemps anglais".

> Lu sur la BBC

Mots-clés
Noter
0