Connexion

MENSONGES

Affaire Cahuzac: la confiance aveugle du gouvernement

Suite aux aveux de l'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, les déclarations des différents membres socialistes de la classe politique prennent une dimension particulière. Retour sur quatre mois de mensonges.

Alors que l’ex-ministre du Budget a avoué mardi 2 avril détenir des comptes à l’étranger, et notamment en Suisse, on ne peut que repenser à l’homme qui, quatre mois durant, a affirmé aux autres membres du gouvernement et face aux caméras que ces comptes n’existaient pas.

"Je n’ai jamais eu de compte à l’étranger"

Depuis les révélations de Médiapart à propos de cette affaire, les membres du gouvernement ont fait bloc autour de Jérôme Cahuzac, invoquant sa droiture et sa sincérité. Une confiance trop aveugle et finalement trahie par les aveux de l’ancien ministre.

"Je n’ai jamais eu de compte à l’étranger, ni maintenant ni avant" affirmait pourtant Jérôme Cahuzac à l’Assemblée nationale, le regard sévère et droit. Une attitude répétée à plusieurs reprises lors de réponses à l’opposition ou aux journalistes, et notamment lorsqu’il avait été confronté à l’enregistrement de sa propre voix.

Des images qui prennent, aujourd’hui, une teinte dramatique pour le gouvernement.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Noter
0