Connexion

CARICATURE

La Une de « Fluide glacial » irrite la Chine

« Quelle indécence ! », c'est le titre de l'éditorial du quotidien Global Times, proche du parti communiste chinois, après la publication du numéro 464 de Fluide Glacial, daté de février.

La Une du dernier numéro de Fluide glacial, à paraître le mois prochain, a provoqué un tollé dans les médias chinois.
La Une du dernier numéro de Fluide glacial, à paraître le mois prochain, a provoqué un tollé dans les médias chinois.

En plein débat sur la liberté d'expression et alors que certains pays musulmans s'embrasent et manifestent contre la France et contre la dernière Une de Charlie Hebdo, c'est une autre Une qui ne pase pas, cette fois-ci en Chine : celle de Fluide Flacial, intitulée "Péril jaune : et si c'était déjà trop tard".

Fluide glacial accusé de surfer sur la vague de l'émotion

Dans son éditorial intitulé "La vogue de la liberté d'expression pourrait aggraver les conflits", le quotidien Global Times critique sévèrement la façon dont la liberté d'expression est conçue en France. Le journaliste qualifie la Une "d'acte indécent", l'accusant de surfer sur la vague d'émotion générée par les attentats à Paris.

"Les médias français se sont toujours réclamés de la "liberté d’expression", mais cette liberté doit avoir des limites", a par ailleurs écrit le Quotidien du Peuple.

Dans une Chine où la censure demeure la règle, les médias officiels ont fustigé la liberté d’expression à la française après l’attentat qui a décimé la rédaction de Charlie Hebdo, ainsi que le mouvement "Je Suis Charlie".

L'indignation jusque dans le gouvernement

Un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a dit aussi "avoir pris note" de cette couverture, et appelle à faire preuve d'un "esprit d'ouverture et d'intégration", en se "fondant sur le respect mutuel".

Noter
0