Connexion

Le député LREM Thierry Solère soupçonné de de fraude fiscale

Soupçonné d’avoir favorisé des anciens employeurs, l’élu de la majorité présidentielle Thierry Solère et ancien Les Républicains, a été placé en garde à vue.

Thierry Solère est depuis mardi matin en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Nanterre ans le cadre d’une enquête pour fraude fiscale et corruption. A peine une semaine après la levée de son immunité parlementaire, qu’il avait lui-même demandée afin de pouvoir "tre entendu", l’élu a été questionné dans le cadre d’une enquête pour fraude fiscale et trafic d'influence après une plainte de Bercy.

Les faits qui lui sont reprochés par l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) se sont produits sur la période 2010-2013, alors qu'il était élu au conseil régional d'Ile-de-France sous l’étiquette Les Républicains et travaillait en parallèle comme conseiller dans le privé. L’affaire avait révélé le Canard enchaîné l'été dernier. Le parlementaire avait répliqué à l'époque avoir fait l'objet d'un "contrôle classique", et n'avoir commis "aucun délit fiscal".

L’avocat de Thierry Solère, Pierre-Olivier Sur affirmait qu’"il y a eu des prêts enregistrés notariés, transmis à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique et ils ont été remboursés pour la plupart, et c’est en cours pour le dernier".

Noter
0