Connexion

DOCUMENTAIRE

«Le Joli Mai» de Chris Marker, un hommage à la Ville lumière

Œuvre majeure de la Nouvelle Vague, Le Joli Mai sera présenté dans une version restaurée à partir du 29 mai prochain. Véritable hommage à la Ville lumière, Chris Marker et Pierre Lhomme y interrogent les Parisiens sur les problèmes politiques et sociaux mais aussi leurs espoirs, quelques mois après les accords d’Evian qui mettent fin à la guerre d’Algérie.

Le Joli mai - Photo © Potemkine Films

Sélectionné pour la 66ème édition du célèbre festival dans la section Cannes Classics, le documentaire de Chris Marker avait déjà été présenté en 1963, récompensé par le prix de la Critique Internationale. 

Hommage aux Parisiens

Tourné à Paris, en mai 1962, quelques mois après la répression de Charonne et les accords d’Evian, Le Joli Mai rassemble les témoignages des Parisiens après sept ans de guerre d’Algérie. De la bourse au Panthéon, Chris Marker et de Pierre Lhomme questionnent les passants sur leurs angoisses, leurs bonheurs mais aussi leur vie quotidienne. Vendeurs de vêtements, architectes, cheminots, peintres livrent ainsi leurs espoirs. 

"Le principe c’était la liberté totale. Nous étions peu nombreux, Chris, Antoine, Etienne Becker mon assistant, Pierre Grunstein et moi. On se baladait et quand on voyait quelqu’un qui nous semblait intéressant on allait le voir", explique Pierre Lhommechef opérateur sur le film.  Progressivement se dessine le tableau d'une France en mutation, à l'aube des années 60.

Yves Montand en voix off

Au total, Chris Marker avait enregistré plus de 50 heures d'images pour proposer un film d’une durée de… sept heures. La version finale ne durera finalement que deux heures. Le très beau texte de Chris Marker est ici récité par Yves Montand: "C’est le plus beau décor du monde. Devant lui, 8 millions de Parisiens jouent la pièce ou la sifflent. C’est eux seuls qui peuvent nous dire de quoi est fait Paris au mois de mai" récite l’acteur et chanteur français, sur une musique de Michel Legrand.

Un grand documentaire sur Paris

Ce film a failli être censuré par le gouvernement à sa sortie parce qu' "il évoquait des problèmes d'ordre politique susceptibles de mettre à mal l'ordre public". Cinquante ans après sa sortie, une version restaurée sort dans les salles le 29 mai, nous rappellant ainsi que Paris est certainement le plus beau décor au monde.

Découvrez la bande-annonce du Joli Mai : 

Noter
5