Connexion

Le père de l'autonomie du Kurdistan irakien jette l’éponge

L’homme à l’origine du référendum d'indépendance du Kurdistan irakien le 25 septembre dernier, Massoud Barzani, a démissionné de ses fonctions.

Le président du Kurdistan irakien, Massoud Barzani, en fonctions depuis la création de l’entité indépendante irakienne, en 2005, a confirmé dimanche qu’il quitterait ses fonctions mercredi. Il a demandé au parlement Kurde de ne pas renouveler son mandat, qui devait arriver à échéance le 1er novembre.

Cette décision s’inscrit sur fond de crise sans précédent entre Erbil et Bagdad. Le Kurdisant irakien avait en effet tenté d’accéder à l’indépendance totale en organisant un référendum le 25 septembre dernier. Si le "oui" l’avait largement empoté (92,7% des voix) il était illégal aux yeux du parlement national.

Aussitôt après les résultats, le gouvernement central irakien avait envoyé ses troupes reprendre le contrôle de plusieurs zones stratégiques - dont la riche province pétrolière de Kirkouk (nord). En quelques jours, la quasi-totalité de ces territoires sont repassés aux mains de Bagdad.

Noter
0