Connexion

ALLEMAGNE

Les patrons veulent accueillir plus d'immigrés

Le président du patronat a déclaré que l'Allemagne devait accueillir plus de réfugiés. Une annonce importante au moment où le pays connaît une vague de manifestations anti-islam.

Avec 7,6 millions d'étrangers, l'Allemagne est aujourd'hui la deuxième terre d'immigration au monde; (Crédit : fdecomite)

Ulrich Grillo, le président de la Fédération allemande de l'industrie (BDI), qui rassemble plus de cent mille entreprises, employant au total huit millions de salariés, estime, dans un entretien à l'agence de presse allemande DPA que l'Allemagne devait accueillir plus de réfugiés. 

"Nous sommes depuis longtemps un pays d'immigration et nous devons le rester. En tant que pays prospère et aussi par amour chrétien de son prochain, notre pays devrait se permettre d'accueillir plus de réfugiés. Je me distancie très clairement des néonazis et des racistes qui se rassemblent à Dresde et ailleurs. Nous devons nous opposer à toutes les formes de xénophobie" 

Regain de tension anti-islam

Lundi soir en effet, des milliers de personnes ont défilé à Dresde, dans l'est de l'Allemagne, pour dénoncer ce qu'ils présentent comme une islamisation de l'Allemagne. A Dresde, le mouvement Pegida, un acronyme pour "Européens patriotes contre l'islamisation de l'Occident", à l'initative des rassemblement, organise ainsi chaque semaine des "manifs du lundi", sur le modèle de celles qui, il y a vingt-cinq ans, ont fait tomber le mur de Berlin. C'était la dixième fois lundi que se tenait une telle manifestation mais jamais elle n'avait atteint une telle ampleur.

Face à eux, 4 000 contre-manifestants ont défilé à l'appel de l'alliance "Dresde sans nazis". Au moins 12 000 personnes ont également manifesté à Munich pour dénoncer ce mouvement de plus en plus populaire outre-Rhin.

Un chant musulman pour la messe de minuit ?

Le président du conseil central des juifs d'Allemagne, Josef Schuster, a lui aussi pris la défense des musulmans : "La peur de la terreur islamique est instrumentalisée pour calmonier une religion tout entière, ce qui est inacceptable. Dire que l'islam risque de devenir à l'avenir la religion de l'état allemand est aussi absurde que d'affirmer qu'avec l'existence d'extrémistes de droite, la dictature nazie va revenir demain. 

Le quotidien populaire Bild  a repris l'idée, lancée par des députés SPD et Verts, de faire chanter un chant musulman dans les églises pour le réveillon de Noël

Un rempart au vieillissement de la population

Ulrich Grillo a rappelé que l’Allemagne avait besoin de main-d’oeuvre qualifiée étrangère car sa population est vieillissante : "En raison de notre évolution démographique, nous assurons de la croissance et de la prospérité avec l’immigration", a-t-il estimé.

Deuxième terre d'immigration derrière les Etats-Unis

En 2013, l’Allemagne comptait quelque 7,6 millions d’étrangers pour une population totale de 81 millions d’habitants, soit un niveau record depuis la mise en place de statistiques. Le pays, réputé pour sa bonne santé économique actuelle, notamment son faible taux de chômage, est devenu la principale destination d'immigration en Europe.

Avec plus de 465 000 arrivants en 2013, l'Allemagne devient la deuxième destination du monde pour les émigrés, derrière les États-Unis, selon l'OCDE.  Elle devance ainsi l'Australie et le Canada.

Noter
0