Connexion

L’extinction massive des insectes en Europe inquiète la communauté scientifique

En 30 ans, près de 80% de la population d’insectes en Europe a disparu.

Un rapport de l’université Radboud (Pays-Bas) publié par le journal américain Plos One tire la sonnette d’alarme : "Nos résultats documentent un déclin dramatique des insectes volants, de 76 % en moyenne et jusqu’à 82 % au milieu de l’été, dans les aires protégées allemandes, en seulement vingt-sept ans. Cela excède considérablement le déclin quantitatif, estimé à 58 %, des vertébrés sauvages depuis 1970"

Les causes de ce déclin pourraient être multiples : réchauffement climatique, aménagement du territoire et disparition des habitats naturels, lumières nocturnes, agents pathogènes et espèces invasives, ondes électromagnétiques... Mais les scientifiques derrière cette étude suspectent que les pesticides et l’étendue des surfaces agricoles soient responsables de ce phénomène.

Cette nouvelle est alarmante, car la biomasse des insectes volants est essentielle aux écosystèmes : 80 % des plantes sont pollinisées par les insectes et qu’à l’échelle mondiale, 35 à 40% des légumes en seraient aujourd’hui dépendants, et ils sont essentiels pour l'alimentation de 60% des espèces d'oiseaux. Il faut donc s’attendre à des impacts de grande magnitude sur l’ensemble de la chaîne alimentaire.

Noter
0