Connexion

ATTAQUE A LA VOITURE PIÉGÉE

Un attentat cible l'ambassade de France à Tripoli et fait deux blessés

L’ambassade de France à Tripoli, en Libye, a été la cible d’un attentat à la voiture piégée, mardi 23 avril. Deux gardes français ont été blessés au cours de l’explosion.

Photo : @Eh4b10

Dans la matinée, aux alentours de 7 heures, l’ambassade de France à Tripoli a été visée par un attentat à la voiture piégée, mardi 23 avril.

Deux blessés dont un grièvement

Deux gardes français affectés à la surveillance du bâtiment, ont été blessés, dont un grièvement, au cours de l’attentat qui n’aurait pour le moment fait aucun mort.

Les dégâts matériels sont également importants, une partie du bâtiment qui abrite la chancellerie a été endommagée tandis qu’un pan du mur d’enceinte a été détruit.

L’attaque n’a actuellement pas été revendiquée.

La France et la Libye condamnent unanimement

La France "condamne avec la plus grande fermeté l'attentat" commis contre son ambassade, a réagi le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

"En liaison avec les autorités libyennes, les services de l'Etat mettront tout en œuvre pour que toute la lumière soit faite sur les circonstances de cet acte odieux et que ses auteurs soient rapidement identifiés", a ajouté le ministre dans un communiqué.

"J'exprime aux agents français blessés mes souhaits de rétablissement, ma solidarité et ma profonde sympathie", a poursuivi Laurent Fabius.

Côté libyen, le ministre libyen des Affaires étrangères, Mohammed Abdel Aziz, a qualifié cet attentat "d'acte terroriste". "Nous condamnons fermement cet acte que nous considérons comme un acte terroriste contre un pays frère qui a appuyé la Libye durant la révolution" de 2011, a-t-il déclaré.

 

Noter
0