Connexion

EXTRAITS DE «JFK, LE DERNIER JOUR»

Quand «Bobby» Kennedy apprenait la mort de son frère...

Dallas, le 22 novembre 1963. Le 35ème président des Etats-Unis, John Fitzgerald Kennedy, est abattu à 12h30, devant des millions de téléspectateurs. Son frère, Robert Francis Kennedy, surnommé « Bobby », est au bord de sa piscine avec ses invités lorsqu’il apprend la tragique nouvelle par téléphone... Extraits de « JFK, le dernier jour » de François Forestier (Editions Albin Michel, septembre 2013).

Robert F. Kennedy, le petit frère de John F. Kennedy, en 1964 (il sera lui aussi assassiné, en 1968). Photo: Warren K. Leffler / Wikimedia Commons

Dallas, le 22 novembre 1963. John Fitzgerald Kennedy est abattu à 12h30, devant des millions de téléspectateurs. Le polar du siècle vient de commencer, avec ses politiciens douteux, ses truands cyniques, ses flics fiévreux, ses millionnaires pleins de haine, ses crapules d’extrême-droite, ses gardes du corps inertes, ses voyous des bas-fonds, ses faux coupables, ses fous et ses justes.

De l’arrivée à Dallas à l’enterrement de JFK à Washington, on assiste minute après minute à cette mort annoncée. Ce livre n’est pas une enquête sur un complot. Ni un roman. Ni une fresque littéraire sur un drame resté dans l’Histoire. C’est tout cela à la fois.

------------------------------------------------------------------------

François Forestier, journaliste au Nouvel Observateur, est l’auteur de nombreux ouvrages dont le best-seller Marilyn et JFK.

Noter
5