Connexion

Médias

Dans les médias

INTERNATIONAL BUSINESS TIMES

Militaires français et chef du Hezbollah dans le vol Air Algérie? Une rumeur peu sûre...

Le site de l’International Business Times avance que 33 soldats français et un chef du Hezbollah se trouvaient à bord...

Lorsqu'on a pas toutes les réponses à une question, certains préfèrent inventer. Crédit : ShutterstockL’International Business Times (IBT) est un site très visité mais qui ne fait pas l’unanimité. Souvent critiqué pour son manque de rigueur dans le traitement de l’information, il n’a pas échappé à la règle en reprenant une information pour le...  Lire l'article »

Revues de presse

EL PAIS

Espagne: 80 000 foyers en moins, effet collatéral de la crise

Photo: capture d'écran du webdoc No es una cris - Photo DR Fabien Benoît et Julien Malassigné

Émigration, regroupement familial... les Espagnols font leur possible pour faire face à la crise. Ces mesures ont...

80 000 foyers familiaux en moinsDans un article publié dimanche 3 novembre et rapporté par Courrier International, le quotidien espagnol El Pais démontre que 80.000 foyers familiaux ont disparu en 2012: « Le troisième trimestre de 2013 s’est achevé avec un total de 17.391.000 foyers familiaux, soit une perte de 48,900 par rapport au trimestre...  Lire l'article »

Encyclopédie des médias

États-Unis

Newsweek, l’actualité décryptée en profondeur

Deuxième magazine américain, Newsweek a récemment rencontré des difficultés, notamment financières : la solvabilité...

L’histoire d’une volonté familiale Un groupe d’actionnaires le fonde en 1933 : le journal est la première tentative pour la famille Mellon de s’immiscer sur le terrain journalistique à l’échelle nationale. Près de 2,5 millions de dollars sont investis dans le lancement de la publication. En 1937, le journal fusionne avec Today, fondé cinq ans...  Lire l'article »

Vidéos

Gaza : les ONG et l’ONU exaspérés

Gaza : les ONG et l’ONU exaspérés

Les tirs d'obus contre une nouvelle école de l'ONU mercredi à Jabaliya, qui ont fait seize victimes, semblent être la goutte d'eau qui fait déborder le vase pour les organisations non-gouvernementales et les Nations Unies. Accusé d'être à l'origine de cette frappe, Israël avance l'hypothèse de tirs ratés du Hamas. Qui que soient les responsables, le directeur des opérations pour la Croix-Rouge aux Proche et Moyen-Orient est exaspéré : '[les civils] sont touchés dans leur chair et dans leur esprit. La question ici n'est pas de savoir qui respecte quelle loi de la guerre et qui viole quelle autre loi de la guerre. Nous sommes face à une urgence humanitaire majeure. Nous demandons que la destruction cesse maintenant, que la tuerie cesse maintenant.' L'agence de l'ONU chargée de l'aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA) accuse l'armée israélienne de violation du droit international, tout en reprochant aux groupes armés palestiniens leur attitude, après avoir découvert des caches de roquettes dans plusieurs de ses écoles. Le responsable de la coordination des opérations humanitaires des Nations Unies rappelle 'qu'un enfant est tué toutes les heures'. La Haut-commissaire aux droits de l'Homme Navi Pillay a accusé Israël de 'délibérément défier le droit international'. Enfin, en visite au Costa Rica, le secrétaire général des Nations Unies s'est retrouvé face à des manifestants demandant l'arrêt des violences à Gaza. Ban Ki-moon a donc lui aussi réagi, en qualifiant les attaques contre les bâtiments de l'ONU de 'graves violations du droit international'.  Voir la vidéo »