Connexion

JOL TV

SANTÉ PUBLIQUE

Michelle Obama parodie « Divergente » pour lutter contre l'obésité

Engagée depuis longtemps dans la lutte contre l’obésité et la malbouffe infantile, la première dame des États-Unis, Michelle Obama, poursuit son combat en apparaissant cette fois-ci dans une vidéo parodique de « Divergente », aux côtés de Chloé Grace Moretz, Tyler Posey et Clark Duke.

 

Malgré une baisse significative du taux d'obésité chez les 2-5 ans, passé de 14% en 2003-2004 à un peu plus de 8% en 2011-2012, la Première dame des États-Unis continue son combat contre l’obésité et la malbouffe. Cette fois-ci, c’est avec humour qu’elle revient sur les devants de la scène dans un sketch diffusé sur le célèbre site internet de vidéos comiques : Funny or Die.

Synopsis

L’histoire se déroule dans une école. Un élève mène une campagne pour être réélu président. Il promet des sodas, confiseries et autres friandises gratuites, si jamais les autres votent pour lui, ce qui provoque l’engouement général. Une fois réélu et ses promesses tenues, l’école devient le paradis sur terre de la malbouffe.

À RETROUVER AUSSI >> Obésité, surpoids: un humain sur trois est concerné

Tout le monde tombe dans le piège et se fait avoir par le fameux "trop gras, trop salé, trop sucré" que l'on connaît si bien en France. Tout le monde ? Non ! Tout le monde excepté une élève qui continue à manger des fruits et légumes crus à l’heure de la pause, pendant que les autres s’empiffrent de boissons sucrées et de friandises. Tous tombent malades, un à un, sauf elle, ce qui lui vaut d’être repérée par un beau jeune homme. "Tu n’es pas comme les autres", lui dit-il. "Mais pourtant je ne suis qu’une jeune fille qui mange sainement", s’exclame-t-elle.

L'Obama-chute

Si la jeune actrice de Kick-Ass, Chloé Grace Moretz, reprend le rôle de Shailene Woodley aux côtés des acteurs Tyler Posey et Clarke Duke dans la parodie de Divergente, Michelle Obama n’apparaît, quant à elle, qu’à la toute fin de la vidéo. Avachie dans son canapé entre deux copines qui mangent du pop-corn, elle regarde la télévision et commente : "a ne vous embête pas que la totalité du film soit dans la bande-annonce", avant de croquer dans une carotte crue.

JOL TV