Connexion

Nicols Sarkozy en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le financement libyen de sa campagne

L'ancien président français est actuellement en garde à vu pour être entendu à propos des soupçons de financement illicite autour de sa compagne de 2007.

L’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, a été placé en garde à vue ce mardi dans les locaux de la police judiciaire à Nanterre. Il y était convoqué dans le cadre de l’enquête sur le possible financement par la Libye de sa campagne présidentielle 2007. L’ancien ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux est également entendu ce mardi – lui dans le cadre d’une audition libre.

Cette garde à vue marque un tournant dans une enquête tentaculaire qui a été lancée en avril 2013. Il ferait suite aux dernières auditions de plusieurs dignitaires libyens entendus en Libye, dans le cadre de la coopération judiciaire franco-libyenne, dont Abdallah Senoussi (beau-frère de Kadhafi). La garde à vue de Nicolas Sarkozy pourrait durer 48 heures avant une possible mise en examen.

Pour rappel, l'homme d'affaires Ziad Takieddine affirme avoir transporté 5 millions d’euros en liquide de Tripoli (Libye) à Paris entre fin 2006 et début 2007 avant de les remettre à Claude Guéant puis à Nicolas Sarkozy. Ces fonds auraient servi à financer la présidentielle de Nicolas Sarkozy, alors candidat pour la présidence de la République.

Noter
0