Connexion

MARIANNE

Le visage d'une Femen inspire le nouveau timbre français

14 juillet, fête nationale. Dans les salons de l’Élysée, le chef de l’État François Hollande en a profité pour dévoiler le nouveau visage de Marianne, symbole de la République française, qui ornera nos timbres dès le 16 juillet. Dessinée par Olivier Ciappa et David Kawena, la nouvelle Marianne a surtout été inspirée par Inna Shevchenko, fondatrice du groupe militant féministe Femen.

François Hollande dévoile le nouveau visage du timbre français, le 14 juillet 2013. Photo: capture d'écran / FranceTvInfo

Le timbre français a son nouveau visage. Dimanche 14 juillet, jour de la fête nationale, le président François Hollande a dévoilé à l’Élysée la nouvelle Marianne, qui a pris un coup de jeune.

Une illustration de la jeunesse

À l’image de son mandat qu’il souhaitait placer sous le signe de la jeunesse, la nouvelle Marianne inaugurée par François Hollande semble tout droit sortie d’une bande dessinée. Le président de la République a déclaré, lors de la cérémonie de présentation du nouveau timbre : "la jeunesse est la priorité de mon mandat et ce timbre en est l’illustration".

Après une présélection par des lycéens qui avaient choisi trois séries de timbres sur quinze propositions, François Hollande a opté pour cette série co-dessinée par Olivier Ciappa et David Kawena. Il a présenté la nouvelle Marianne devant une délégation d’élèves qui avaient participé au vote et devant les lauréats.

 Femen "timbrée"

Olivier Ciappa, qui a co-dessiné ce nouveau timbre, est également l’artiste dont l’exposition de photos en faveur du mariage homosexuel, affichée sur la mairie du IIIème arrondissement à Paris, avait été vandalisée à deux reprises au mois de juin.

Dimanche après-midi, le dessinateur a déclaré sur Twitter que, "pour tous ceux qui demandent le modèle de Marianne, c’est un mélange de plusieurs femmes, mais surtout Inna Shevchenko, fondatrice des Femen", le groupe d’activistes féministes connues pour leurs actions coup de poing les seins nus.

Polémique sur Twitter

Une révélation qui n’a pas manqué d’agiter la twittosphère, entre "pro" et "anti" nouvelle Marianne. Le parti Chrétien-démocrate, présidé par Charles-Henri Jamin suite à la démission de Christine Boutin, a appelé lundi au boycott du nouveau timbre. "Nous sommes entrés en résistance" a déclaré l’ex-présidente du parti sur Twitter.

De son côté, la Femen Inna Shevchenko a également réagi sur le réseau social : "Femen est sur un timbre français. Maintenant, tous les homophobes, extrémistes, fascistes auront à lécher mon cul lorsqu’ils voudront envoyer une lettre" - le timbre sera cependant autocollant.

Autres morceaux choisis sur Twitter :

Noter
5