Connexion

OTAGES

Une Américaine tuée dans un raid jordanien en Syrie ?

Selon l'Etat islamique, une jeune Américaine otage de l'organisation terroriste serait morte dans les bombardements de l'aviation jordanienne vendredi. A Amman, on suspecte une nouvelle "propagande criminelle".

Kayla Mueller travaillait pour le compte d'une organisation humanitaire turque (Crédit : Capture d'écran photo CNN)

Les djihadistes de l'Etat islamique (EI) ont annoncé vendredi qu'une otage américaine avait été tuée lors d'un raid de l'aviation jordanienne mené en représailles à l'assassinat d'un de ses pilotes, rapporte la compagnie SITE, spécialisée dans la surveillance des activités islamistes sur internet.

Pas de confirmation de la Maison blanche

Le Département d'Etat américain et la Maison blanche n'ont pas été en mesure de confirmer la mort de la captive. Il s'agirait d'une jeune femme de 26 ans nommée Kayla Mueller, originaire de Prescott, dans l'Arizona. Sa famille n'a pas non plus été informée de son décès, selon un représentant de ses proches joint aux Etats-Unis.

Il s'agit du dernier otage américain connu de l'Etat islamique, qui a exécuté cinq étrangers ces derniers mois.

"Je ne peux en aucune façon confirmer ces informations. Nous avons dit qu'il y avait des Américains détenus à l'étranger, notamment par l'Etat islamique. Je n'entrerai pas davantage dans les détails", a déclaré Marie Harf, porte-parole du département d'Etat.

"Ces nouvelles nous inquiètent évidemment beaucoup. Nous n'avons vu aucune preuve à ce stade qui corrobore les déclarations de l'EIIL", dit quant à elle Bernadette Meehan, porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison blanche, dans un communiqué, utilisant l'acronyme de l'ancien nom du groupe armé.

Plusieurs otages occidentaux dans la région bombardée

Pour venger le meurtre de Mouath al Kassaesbeh, l'aviation jordanienne a bombardé jeudi des positions de l'EI, notamment à Rakka, bastion des djihadistes dans le nord-est de la Syrie, où ont été détenus nombre d'otages occidentaux.

Dans le message relayé par SITE, l'EI explique que Kayla Mueller est morte dans l'effondrement du bâtiment où elle se trouvait lors d'un raid jordanien à l'extérieur de la ville.

"L'offensive aérienne a été continue pendant plus d'une heure au même endroit", dit le mouvement.

Selon un porte-parole du Pentagone, les avions jordaniens ont largué 72 bombes jeudi. Un dépôt de munitions et des entrepôts ont notamment été visés, d'après l'état-major jordanien. A Amman, on doute que ces raids soient à l'origine de la mort de la jeune femme.

"Nous étudions cela, mais [...] nous pensons que c'est illogique et nous sommes très sceptiques. Cela fait partie de leur propagande criminelle. Comment peuvent-ils identifier des avions jordaniens à une telle altitude ? Qu'est-ce qu'une Américaine ferait dans un dépôt de munitions ?", s'est interrogé un porte-parole du gouvernement.

Kayla Mueller, dont la presse avait tu le nom à la demande de sa famille, a été enlevée en août 2013 à Alep, dans le nord de la Syrie. Elle travaillait pour le compte d'une organisation humanitaire turque.

Source Reuters

Noter
0