Connexion

ATTENTION DANGER

Réchauffement climatique: le Pôle Nord serait un lac depuis le 13 juillet

Le scénario du pire, un phénomène dont on ignore encore les effets à long terme mais dont on connait la cause, le réchauffement climatique. En juillet, le Pôle Nord, le point le plus septentrional de la planète, se serait transformé en lac. Info ou intox ?

Un lac au Pôle Nord le 25 juillet 2013 (capture d'écran NPEO)

L’observatoire environnemental du Pôle Nord aurait filmé la fonte de l’épaisse croute de glace du 30 juin au 25 juillet. Selon la vidéo – une succession d’images fixes -, à partir du 13 juillet, celle-ci se serait transformée en un vaste lac.

5°c de plus

Tout là-haut, les températures ont atteint 3°c, soit 5°c de plus que les normales saisonnières.

L’arrivée de cyclones dans les prochains jours devrait encore amplifier le phénomène pour atteindre des niveaux jamais observés depuis le début des observations en 1970.

Une disparition complète dans un avenir proche

Le phénomène devrait encore s’amplifier et les scientifiques estiment que, d’ici à 2020, c’est l’ensemble de l’océan glacial arctique qui sera libéré des glaces en été.

Les conséquences sont colossales

Des conséquences climatiques puisque la fonte des banquises dérègle le climat dans les zones plus méridionales, en modifiant les courants et la circulation des dépressions et anticyclones.

Des conséquences écologiques, un impact sur la faune et la perspective de nouvelles pollutions avec le développement de la circulation maritime sur de nouvelles voies en période estivale.

Des conséquences géopolitiques avec la course à l’exploitation des ressources naturelles de cet espace longtemps inaccessible.

Et la perspective d’une nouvelle guerre froide, en plein réchauffement.

Noter
5