Connexion

Attaque terroriste

Pour le président tunisien "Le pays a perdu trois de ses amis"

Le Président tunisien, Beji Caid Essebsi, s'est exprimé après l'attaque du musée du Bardo causant 21 morts dont trois français.

(Crédit : Magharebia)

A l'occasion du 59e anniversaire de l'indépendance, le président de la république, Béji Caïd Essebsi, a appelé vendredi 20 mars 2015 à l’unité nationale afin de lutter contre la menace terroriste. "J'ai dit aux Tunisiens qu'ils doivent être unis et que c'est comme ça que nous allons gagner la bataille contre ces sauvages qui ont essayé de porter atteinte à la Tunisie dans ce qu'elle a de plus cher, c’est-à-dire sa culture".

Il s'est aussi montré solidaire avec la France alors que François Hollande a annoncé la mort d'un troisième touriste français lors de cette attaque du musée du Bardo. "Si la France a perdu trois de ses enfants, la Tunisie a perdu trois de ses amis", a déclaré le président tunisien rappelant les liens privilégiés entre les deux pays.

"Tous les Français peuvent venir ici en toute sécurité et soutenir les Tunisiens en envoyant un message très fort de solidarité", a insisté le président tunisien car le tourisme est un des moteurs-clef de l'économie du pays.

Noter
0