Connexion

LA NATURE EST BIEN FAITE

Pourquoi nos doigts se rident-ils dans l'eau? Enfin une réponse...

Pourquoi les doigts se fripent-ils dans l’eau ? Selon une étude britannique, la réponse semble être très pratique et notre corps nous permettrait simplement d’adhérer plus facilement aux surfaces lorsque nous sommes au contact de l’eau.

Photo : Pink Sherbet Photography/Flickr / cc

Une étude britannique, publiée mercredi 9 janvier permet de résoudre un mystère : pourquoi les doigts, des pieds comme des mains, se fripent-ils dans l’eau ?

La nature est bien faite

Selon cette étude, publiée par l'université britannique de Newcastle, les rides qui se forment au bout des doigts lorsque ceux-ci restent trop longtemps dans l’eau ne sont pas le résultat d’un manque de kératine et donc d’imperméabilité de ces zones mais le fait d’une nature bien faite.

Si nos doigts de fripent sous l’effet de l’eau, c’est pour nous offrir une meilleure prise sur les objets humides et si nos pieds réagissent de la même manière, c’est pour nous donner une meilleure adhérence au sol, une fois sorti de l’eau.

Un phénomène contrôlé par le système nerveux

« Nous avons démontré que les doigts ridés assurent une meilleure prise dans des conditions humides. Cela pourrait fonctionner comme les sillons sur les pneus de nos voitures qui permettent à une plus grande surface du pneu de rester en contact avec la route et donnent une meilleure adhérence, » indique ainsi Tom Smulders, chercheur à l’université de Newcastle.

Contrairement à ce que les chercheurs ont longtemps cru, ce phénomène naturel et commun à tous serait contrôlé par le système nerveux et la conséquence normale de la contraction des vaisseaux sanguins.

« Lorsque le corps détecte que les doigts sont restés mouillés pendant un certain temps, le système nerveux rend les vaisseaux sanguins plus fins sur le bout des doigts. Le volume des doigts se réduit mais comme la peau garde la même taille, elle se plisse », indique encore Tom Smulders.

Les doigts humides sont plus fonctionnels

Et c’est parce que les scientifiques ont observé l’implication du système nerveux dans ce phénomène qu’ils ont cherché à comprendre l’objectif caché du corps humain.

Une équipe de cobayes a donc été recrutée. Ces volontaires ont été priés de se soumettre à quelques exercices. Ils ont notamment dû attraper quelques billes, par la main, certain avec les mains sèches, d’autres avec les mains trempées dans l’eau chaude pendant une demie heure. L’exercice a montré que lorsqu’il faut attraper des objets humides, les doigts ridés sont beaucoup plus fonctionnels.

« Si on remonte dans le temps, ce plissement de nos doigts aurait pu aider nos ancêtres à récolter de la nourriture dans des cours d'eau ou des végétaux humides », estime le scientifique.

Noter
0