Connexion

MARIAGE POUR TOUS

PMA: l’explication de Jean-Marc Ayrault sur Twitter

Le Premier ministre a expliqué sur Twitter pourquoi l'amendement sur la procréation médicalement assistée (PMA ) ne sera pas déposé par les députés socialistes dans le cadre du projet de loi sur le mariage pour tous, mais intégré à une loi Famille prévue pour mars.

Photo : Parti socialiste/Flickr cc.

La question de la procréation médicalement assistée (PMA) ne sera pas examinée par le Parlement, en janvier. Le groupe PS de l'Assemblée a renoncé mardi à déposer son amendement élargissant, dans le cadre du mariage homosexuel, l'assistance à la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de lesbiennes ayant un projet parental.

Et c’est sur Twitter que Jean-Marc Ayrault a justifié cette décision : « La PMA mérite un débat en tant que tel, c'est pourquoi elle figurera dans le projet de loi famille ».

Et d’ajouter : « Je suis fier d’être le PM qui porte le projet mariage pour tous et adoption. C’est un combat juste pour l’égalité des droits ».

Le sujet divise, au sein même du groupe PS. Le 20 décembre dernier, 27 députés socialistes avaient publié dans Le Monde une tribune dans laquelle ils se déclaraient hostiles à un amendement sur la procréation médicalement assistée dans le cadre du projet de loi sur le mariage pour tous.

En tête de l’opposition, Jean-Christophe Cambadélis, concurrent d’Harlem Désir à la tête duParti socialiste« Il faut rassembler pour faire avancer la société », avait-il justifié dans un communiqué. Pour lui, la PMA était un sujet trop clivant et risquait de susciter des divisions au sein même du camp socialiste. « Depuis les années 1970, j'ai été de tous les combats » pour les droits des homosexuels, et « je suis naturellement pour le mariage pour tous. Il s'agit d'un nouveau droit », assure-t-il. Mais, poursuit le député socialiste, « avec la PMA ouvrant le chemin à lagestation pour autrui, nous passons à autre chose. Il ne s'agit plus seulement d'égalité, de liberté, mais du genre humain. L'adoption oui, mais la PMA c'est agir non sur la famille, non sur la morale, mais la réalité humaine voire psychique de notre société. »

Noter
0