Connexion

CARTOGRAPHIE SATELLITE

Observez l'évolution de la Terre vue du ciel depuis 30 ans

Grâce à une compilation d'images satellites, le projet Timelapse permet d'observer l'évolution de la surface terrestre depuis 1984. Fonte des glaciers, déforestation, urbanisation : cette carte interactive montre l'impact de l'homme sur le « visage » de la Terre.

A gauche, Dubaï en 1984. En 2012, à droite, la région a radicalement changé de visage. Photo: capture d'écran Timelapse/Google/Time

On connaît la Terre vue du ciel. Aujourd’hui, les images satellites permettent d’appréhender une région ou une ville avec précision. Cependant, difficile d’évaluer l’impact du temps – et de l’homme – sur la surface terrestre uniquement grâce à ces clichés.

Observer l’évolution du « visage » de la Terre ces 30 dernières années, c’est que propose le projet Timelapse, une carte interactive développée par Google, le Time et l’institut géologique américain.

La surface terrestre depuis 1984

Les images satellites de la planète prises depuis 1984 ont en effet été compilées, afin de montrer comment l’homme a influencé son environnement ces trois dernières décennies.

Déforestation en Amazonie, fonte des glaciers, désertification, développement urbain fulgurant à Las Vegas, Doha, Shanghaï ou Dubaï… le slow motion mise en place par Timelapse permet d’observer en accéléré ces bouleversements, souvent inquiétants.

La disparition de la mer d’Aral, vue du ciel

Si le site propose quelques régions particulièrement impactées par l’homme, il est aussi possible d’observer n’importe quel point du globe grâce à un moteur de recherche intégré.

On peut par exemple se rendre au-dessus de la mer d’Aral et constater son assèchement alertant, ou voir la fonte des neiges du Kilimandjaro, en Tanzanie.

Cartographie chronologique

Afin d’enregistrer toutes les modifications de la physionomie terrestre, les huit satellites Landsat présents sur les orbites basses de la planète (environ 700 km d’altitude) ont capturé plus de 900 000 Giga-octets d’images.

Certaines régions sont encore relativement floues, et il faudra attendre encore un peu avant de pouvoir observer précisément l’évolution de son village d’enfance ou du centre des grandes villes. Cependant cette cartographie chronologique a l’avantage de montrer explicitement les conséquences néfastes de l’activité humaine sur l’environnement.

Noter
0