Connexion

SAISON DE L'AFRIQUE DU SUD

La tour Eiffel se rhabille aux couleurs sud-africaines

Mardi 28 mai, à 22 heures, la tour Eiffel se teintera de jaune, vert, bleu, rouge et noir. À l’occasion du lancement de la saison sud-africaine en France, la dame de fer s’illuminera aux couleurs du drapeau de l'Afrique du Sud. L’événement se poursuivra toute la semaine.

336 lampes jaune-orangé sont accrochées, depuis 1985, sur la tour Eiffel © Gaël Chardon / flickr-cc

Le temps d’une semaine, la tour Eiffel va quitter ses illuminations dorées pour revêtir les couleurs du drapeau sud-africain. La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, et son homologue sud-africain, Paul Mashatile, inaugureront ce soir le lancement des illuminations. Un spectacle de danse gratuit suivra ensuite la cérémonie, sur le parvis du Trocadéro.

L’évènement, qui marque le lancement de la saison sud-africaine en France, se poursuivra tous les soirs jusqu’au 2 juin. La tour Eiffel s’illuminera également les 15 et 16 juin pour la Journée de la jeunesse en Afrique du Sud, et du 15 au 21 juillet à l’occasion de la Journée internationale Nelson Mandela.

Plus de 100 projecteurs

Pour permettre le changement de couleurs, une centaine de projecteurs jaunes, verts, bleus, noirs et rouges ont été récemment posés sur la tour.

"Les éclairages événementiels ne sont pas accrochés sur la structure de l'édifice. Leur installation et leur démontage sont donc relativement rapides et faciles" rappelle Le Parisien, qui ajoute que l’opération a été entièrement financée par l’Afrique du Sud, et n’a rien coûté à la Ville de Paris.

"Citroën" en lettres géantes et autres illuminations

Depuis sa création, la tour Eiffel a été régulièrement animée par des jeux de lumière. En 1925, André Citroën a fait installer une gigantesque publicité à son nom sur la tour, illuminée par 250 000 ampoules en six couleurs. La publicité est restée jusqu’en 1933.

En 1985, la société d’exploitation de la tour Eiffel a doté l’édifice de son éclairage jaune-orangé, placé à l’intérieur de la structure. En l’an 2000, pour célébrer le passage au nouveau millénaire, un faisceau lumineux est placé en haut du monument, tournant à la manière d’un phare, balayant le ciel parisien jusqu’à 80 kilomètres.

Depuis, la tour a revêtu diverses couleurs : du rouge pour le Nouvel an chinois en 2004, les couleurs des Jeux Olympiques pour la candidature de la capitale en 2005, du bleu pour la présidence française de l’Union européenne en 2008, ou encore du rouge et du blanc pour l’année de la Turquie en 2009.

Noter
5