Connexion

JUSTICE

Tuerie de Chevaline : le motard enfin retrouvé

Les enquêteurs de la tuerie de Chevaline espéraient beaucoup de ce motard, aperçu à proximité des lieux du crime, en septembre 2012. Après audition, il s’avère que l’homme n’a finalement aucun lien avec le drame.

Portrait robot du motard recherché dans le cadre de l'enquête de la tuerie de Chevaline (Crédits : Gendarmerie Nationale)
Il était recherché depuis deux ans et demi. Le fameux motard, aperçu en septembre 2012 à proximité des lieux de la tuerie de Chevaline, a finalement été identifié et auditionné par les enquêteurs de Chambéry, en charge de l’enquête. Mais, déception pour les gendarmes, l’homme, pourtant considéré comme l’une des pistes les plus concrètes, n’a finalement rien à voir avec le drame.

Ecarté de la liste des suspects

Entendu le mois dernier, le motard a expliqué qu’il se trouvait sur les lieux du drame pour "pratiquer sa passion : le parapente", comme le rapporte France Info. L’endroit est en effet connu pour "ses spots de vol libre". L’homme a en outre assuré n’avoir jamais fait le rapprochement entre sa présence dans cette zone, la tuerie de Chevaline et la diffusion de son portrait-robot, début 2013. "Son profil personnel et professionnel l’exclut de la liste des suspects à 95 % mais des vérifications doivent encore être menées", indique une source proche du dossier, toujours à France Info. 

La piste du 4x4

Un précédent "motard", ancien policier municipal de 48 ans, avait déjà été arrêté par les gendarmes, en février 2014, puis rapidement relâché, son ADN ne correspondant pas à ceux de la scène de crime. Reste une dernière piste aux enquêteurs : celle des occupants d’un 4x4, aperçu lui aussi sur les lieux de la tuerie de Chevaline. Un appel à témoins avait, là aussi, été lancé, pour permettre de les retrouver. Il n'a, à ce jour, donné aucun résultat.  

Noter
0